Liens commerciaux

0



Mukasa, artère principale de Sanga Mamba, un quartier de Ngaliema dans la circonscription de Lukunga, était noir de monde.

Une ferveur particulière y a régné dimanche 27 août.
Et pour cause, le Secrétaire général du PPRD Henri Mova Sakanyi a choisi ce coin déshérité de Kinshasa (mi-rural et mi-urbain) pour s’y enrôler.


Avant de s’acquitter de son devoir civique, Henri Mova s’est rendu d’abord au Centre de santé de référence de Sanga Mamba, pour y remettre un lot important de médicaments et de matériels médicaux, comprenant notamment de matelas pour les hospitalisations et des chaises roulantes.

Ensuite, le n°1 du parti présidentiel est allé s’est recueillir à la paroisse Saint-Mukasa.

Après l’étape spirituelle, Henri Mova s’est dirigé au centre d’enrôlement de la CENI installé à l’école primaire de Malekwa.


Au bout de quelques minutes, l’ex ministre des transports a obtenu sa carte et l’a exhibé fièrement devant la foule de militants et sympathisants qui le suivait dans sa procession.

Au sortir du centre d’enrôlement, le professeur Mova a dit avoir » posé un geste en apparence anodin ». Avant d’ajouter: avoir » posé un acte patriotique, un acte citoyen ».

Sur le pourquoi de son choix pour Sanga-Mamba, Mova a affirmé que » c’est parce que son coeur battait à Lukunga.

» J’habite juste à côté. Ici chez moi. Mon coeur bat ici », a-t-il déclaré.
Une véritable lettre d’amour à la population de Lukunga.

Sur le pourquoi d’avoir été le dernier à s’enrôler. Mova Sakanyi a répondu à la presse, en utilisant la métaphore du cuisinier qui dit-il , sert d’abord les autres avant de se servir lui-même.


Auparavant, le SG du PPRD avait mis son temps à contribution pour pousser les cadres et militants de son parti à s’inscrire sur les listes électorales.

Maintenant que c’est fait, dit-il, le temps était venu pour moi de m’acquitter aussi de mon devoir civique.

D’un point à l’autre, (Centre de santé- Paroisse Saint Mukassa- École primaire Malweka), marchant à pieds sur le boulevard Mukasa, le professeur Henri Mova, tout de blanc vêtu, casquette à l’effigie de Joseph Kabila, t-shirt floqué de Ubuntu; était noyé dans une immense foule.

Joyeuse et fervente, parfois exubérante, la foule chantait, dansait à la gloire du président Kabila et à celle d’un de ses plus proches lieutenants: Mova Sakanyi.

Naturellement, Sanga Mamba et même Malekwa à côté, ont pris des allures de kermesse géante avec le ballet de voitures et des motos.
Le son des fanfares a donné un côté agréable à cette manifestation politique.
L’engouement populaire était tel que le boulevard Mukasa, en construction pour désenclaver Sanga Mamba et Malekwa, deux quartiers intimement liés, a connu des gros bouchons.
En choisissant de s’enrôler dans une bourgade urbano-rurale, Henri Mova a clairement envoyé un message politique: le parti présidentiel, dans la philosophie Ubuntu, se tient aux côtés de plus faibles, commente un cadre de son parti.
Après l’exhortation du président Kabila faite à sa famille, il y a une semaine, de se préparer aux élections, le secrétaire général du PPRD vient de donner un relief particulier au message présidentiel, soutient un autre.
Avec cette impressionnante mobilisation populaire, Mova Sakanyi et par delà lui, le camp présidentiel, annonce les couleurs dans la perspective des prochaines joutes électorales.
 » Sanga Mamba est tombé » (mobilisation monstre, ndrl), a dit un autre cadre du PPRD présent.
Parmi les cadres qui ont accompagné Henri Mova, il y avait notamment: Adam Chalwe (Coordonnateur chargé des questions de la Jeunesse à la MP), Patrick Nkanga (Président de la Ligue des jeunes du PPRD) et Serge Kadima (cadre du PPRD et communicateur de la MP).
Zabulon Kafubu
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top