Liens commerciaux

0
L’incendie qui s’était déclenché mardi 1er août à la prison annexe de Munzenze, destinée aux femmes et aux mineurs, a été maîtrisé grâce aux camions anti-incendie de la Monusco.

La police et l’armée commises à la garde de la maison carcérale de Goma sont parvenus à contenir les prisonniers: aucune évasion n’a été signalée.

Toutefois, les dégâts matériels sont considérables.
Une perte immense car la prison annexe de Munzenze a été construite, il n’ y a pas si longtemps que cela, par
une Organisation internationale d’appui à la Justice basée à l’est de la RDC.

Se confiant à 7sur7.CD, Patrick Mukendi, Directeur de la prison centrale de Munzenze se dit confiant car la situation est sous contrôle.

“Tous les prisonniers et les documents ont été sauvés et cela grâce à l’intervention des véhicules anti-incendie de la Monusco.
Les enquêtes continuent pour savoir la source de l’incendie.” a-t-il déclaré.

Cependant, l’on note 3 détenus qui viennent d’être acheminés à l’hôpital général de Goma pour avoir été asphyxiés par la fumée.

Des sources policières sur place parlent d’un problème de famine qui serait à la base d’un soulèvement dans cette prison pour mineurs et femmes.

Pour rappel, cette prison avait enregistré l’année passée une évasion spectaculaire de trois femmes qui avaient hypnotisé leurs geôliers avant de creuser un trou par lequel elles avaient pris la poudre d’escampette.

Valéry Mukosasenge/ correspondant 7/7 à Goma
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top