Liens commerciaux

0




Le prix de certains produits toujours à la hausse à Kinshasa et dans certaines villes du pays malgré la décision du gouvernement d’envoyer les inspecteurs de l’économie sur terrain.




Dans son rapport hebdomadaire du 14 au 19 août 2017, l’Institut Nationale de la Statistique (INS) parle de l’augmentation des prix du riz local, du sucre, des pains, des laits, fromages et œufs, des chenilles, des poissons frais, des céréales pour bébé, des services de transport et de communication, des quelques articles de ménage à Kinshasa mais aussi de la farine de maïs à Kananga et Goma.




Pour rappel, le ministre national de l’Économie, Joseph Kapika a organisé à partir de mardi 15 août 2017, des missions de contrôle des prix sur toute l’étendue du territoire national. Il avait demandé à cet effet aux opérateurs économiques d’accueillir et de collaborer avec les équipes d’inspecteurs qui ont été déployées sur le terrain.




Cette décision a été prise lors du 4ème Conseil des ministres, tenu le vendredi 11 août dernier. Le gouvernement disait avoir constaté que, malgré « tous les efforts » visant à stabiliser le taux de change, les prix des biens et services sont restés toujours à la hausse.




Et pour la semaine dernière l’INS affirme que l’inflation hebdomadaire est de 0,309% au niveau national et 0,175% à Kinshasa. En cumul, l’inflation a atteint 32,342% au niveau national et 32,293% à Kinshasa.




Le taux de change reste entre 1520 et 1560 FC pour un dollar américain à Kinshasa.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top