Liens commerciaux

0




L’hôtel Africana Palace a servi de cadre ce samedi 26 août au baptême du livre intitulé » pour une république des juges contre l’impunité du sénateur Modeste Mutinga qui est également journaliste et patron du groupe de presse Le Potentiel.




Le premier intervenant le professeur Kabuya Lumuna qui a eu l’honneur de présenter l’ouvrage a fait savoir que Modeste Mutinga présente un ouvrage complexe, dans sa forme et dans son contenu.




La forme dit-il, se veut à la fois un plaidoyer, un réquisitoire et un manifeste.




« Il plaide pour une » république des juges » pour une meilleure place à réserver à la justice, pour une plus grande autonomie de fonctionnement de l’appareil judiciaire, » poursuit l’orateur.




Selon le professeur Kabuya Lumuna, la thèse de Modeste Mutinga pourrait être un beau projet de réforme institutionnelle, susceptible de mobiliser dans le cadre d’un parti politique ou d’un mouvement citoyen et de nourrir un riche débat démocratique.




L’auteur du livre Modeste Mutinga a souhaité dans son discours que cet exercice intellectuel, qui exige courage, tolérance, honnêteté et sens de responsabilité, ne s’arrête pas à la simple lecture ou à des réactions épidermiques, mais que ce livre interpelle les consciences et provoque des réajustements dans le comportement quotidien des magistrats, des dirigeants au pouvoir et d’autres animateurs des institutions nationales congolaises.




« Je suis particulièrement préoccupé par l’avènement d’un Etat de droit, je voudrais dire d’un état moderne, qui demeure notre éternelle faiblesse », a déclaré Modeste Mutinga.




C’est le professeur Isidore Ndaywel qui a porté cet ouvrage de 194 pages sur les fonts baptismaux en lui souhaitant une longue vie.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top