Liens commerciaux

0
Le Président de la République démocratique du Congo Joseph Kabila Kabange a échangé, ce jeudi 24 août 2017, avec son éminence Simon Kimbangu Kiangani, chef spirituel de l’église kimbanguiste.
Selon l’Agence congolaise de presse, les questions en rapport avec la collaboration entre l’église et l’État Congolais ont été examinées au cours de l’entretien avec le chef de l’État Joseph Kabila Kabange.
Pour le chef spirituel de l’église kimbanguiste, le respect des lois et de l’Etat est primordial car les deux institutions doivent marcher ensemble.
Il dit qu’en tant que responsable de l’église: « J’ai le devoir de toujours informer le président de la République de l’état d’avancement de l’œuvre de Dieu en RDC ».
A la question sur le mot d’ordre d’insurrection populaire lancé par le chef spirituel d’une secte politico-magico- religieuse, Son Eminence Simon Kimbangu Kiangani répond que l’Etat a ses lois qui doivent être respectées scrupuleusement par les églises, car « toute autorité vient de Dieu ». Puis d’ajouter: « tout citoyen, quel que soit son rang, doit respecter l’Etat, les lois et l’autorité établie, car sans respect des lois, aucun pays ne peut prétendre à la paix et au développement », a conclu le chef spirituel de l’église kimbanguiste.
Rappelons qu’en séjour à Kisangani, chef lieu de la province de la Tshopo, le chef de l’Etat congolais Joseph Kabila avait reçu mercredi 5 juillet 2017 plusieurs personnalités de la ville et de la province de la Tshopo,
notamment Monseigneur Marcel Utembi, président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) et archevêque de Kisangani.
Njila Mule
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top