Liens commerciaux

0


Le Gouverneur Tony Bolamba vient d’être déchu de ses fonctions à la tête de la Province de l’Equateur. Ce, à la suite d’une motion de défiance votée à l’unanimité hier jeudi 7 septembre à l’assemblée provinciale. Ce n’est pas tout. 19 des 21 députés provinciaux qui ont désavoué le Gouverneur, sont allés jusqu’à le mettre en accusation.

Pas vraiment étonnant quand on sait que depuis son avènement au sommet de l’Exécutif provincial, Tony Bolamba fait l’objet de vives critiques concernant sa gestion. Nombre de ses ministres avaient même démissionné en bloc pour protester contre ce qu’ils considéraient comme la dilapidation des ressources financières de la province.
La descente aux enfers du désormais futur ex-gouverneur de l’Equateur se poursuit avec un autre grief : l’outrage à l’Assemblée provinciale.
Avec la neutralisation de Tony Bolamba, l’Equateur va très prochainement se mettre à l’ère de l’élection du nouveau gouverneur. Exercice auquel se sont adonnées, il y a peu, les provinces du Haut-Katanga, du Sud-Kivu, de la Tshopo, de la Tshuapa et du Kwilu.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top