Liens commerciaux

0


C’est dans le district de la Tshangu, plus précisément dans la commune de Masina, que Joseph Olenghankoy a rempli son devoir civique. Accompagné de plusieurs centaines des militants et militantes du Rassemblement des Forces Politiques et Sociales Acquises au Changement, le Président du Comité National de Suivi de l’Accord a lancé un appel pathétique à tous les retardateurs de venir, sans tarder, se faire enrôler car, souligne-t-il, il y aura élection dans ce pays. Comme dans ses habitudes, après avoir obtenu sa carte d’électeur à l’Ecole Luka de Masina, Joseph Olenghankoy s’est adressé à la grande foule qui l’accompagnait. De prime à bord, il a expliqué le pourquoi de son choix à la Tshangu avant de prêcher la paix, source de développement de toute nation. Toujours en marge de cette adresse, le Président du Rassop/Kasa-Vubu a menacé quiconque osera de plonger le pays dans l’insécurité. «Nous ne pouvons aller aux élections que s’il y a la paix, alors mettons hors d’état de nuire tout celui qui osera plonger le pays dans l’incertitude», a-t-il dit. En liesse, les habitants de ce coin n’a pas loupé l’occasion de lui témoigner son total soutien lors des prochaines élections.

Joseph Olenghankoy, Président National des Forces Novatrices pour l’Unité et la Solidarité et Président du Rassemblement s’est enrôlé hier, mercredi 6 septembre 2017 dans la commune de Masina à Tshangu. L’occasion faisant le larron, le Président du CNSA s’est adressé à plusieurs centaines de personnes qui l’ont accompagné. A l’en croire, rien n’est plus important que la paix dans une nation. D’où, l’appel lancé au peuple congolais de cultiver la paix plutôt que la haine. Il a, par la même occasion, appelé les retardateurs à venir nombreux se faire enrôler pour avoir l’occasion de choisir les dirigeants de leurs choix à tous les niveaux.

«C’est peut être une occasion pour nous de lancer un appel à l’ensemble de notre peuple de venir massivement s’enrôler. Nous sommes déjà vers la fin des opérations d’enrôlement dans la ville de Kinshasa. Ceux qui ne croient pas encore aux élections, c’est le moment de croire et venir s’enrôler. Ceux qui pensent que les congolais n’iront pas aux urnes, je crois que c’est le moment de venir s’enrôler pour vous acquitter de votre devoir civique. Venons-nous enrôler massivement parce que sans cette carte, vous n’aurez pas la possibilité de choisir les dirigeants. Ne vous contenter pas des rumeurs, il y aura bel et bien élections dans ce pays», a-t-il fait savoir.

Olenghankoy met en garde

Il faut tout faire pour faire régner la paix dans toute l’étendue de la République Démocratique du Congo. Tel est le vœu le plus ardent du Président du Comité National de Suivi de l’Accord. De ce fait, il met en garde quiconque oserait nager à contre-courant de l’histoire. «Celui qui sera vivant participera à ces élections qui s’annoncent. Nous voulons tous que la paix règne dans notre pays. Nous devons tous agir dans le souci de chercher la paix. C’est parce qu’il y a la paix que nous avons la possibilité de nous faire enrôler. Les congolais ne veulent plus voir le sang couler. Je mets en garde tous ceux qui mettent en place des stratégies visant à nuire à l’ensemble de notre peuple», a-t-il fait savoir.

Le message au Kinois de la Tshangu

S’adressant à ses compatriotes de la Tshangu, le Président des Fonus a salué la culture de la paix de ces congolais. « A vous la population de la Tshangu, je tiens à vous rappeler d’abord que vous êtes le district mère de la ville-province de Kinshasa. La culture de la paix, c’est la Tshangu ; la rivière de la paix se situe à Tshangu. C’est ici que la paix commence. C’est parce qu’il y a la paix que je me suis décidé de me faire enrôler ici. Homme, femme, enfants à l’âge de voter, je crois que c’est le moment de venir s’enrôler. Congolaises et congolais, personne ne va tolérer que quelqu’un vienne semer les troubles dans notre pays», a-t-il déclaré.

Croire aux élections

«Il y a aura bel et bien élection en République Démocratique du Congo». Tels sont les affirmations de Joseph Olenghankoy qui souligne que les congolais iront aux élections dans la paix. «C’est le moment de croire en la tenue des élections. Je vous informe que tout se passera dans la paix, dans l’unité et dans la concorde nationale. On ne donnera jamais l’occasion à un ennemi, d’où qu’il vienne, de faire de ce pays un temple de désordre et d’insécurité comme s’est fut le cas en Libye, la Syrie, l’Irak ou encore le Soudan du Sud. Le Congo restera et demeurera uni. Dans la paix, nous allons aller aux élections », a-t-il promis.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top