Liens commerciaux

0


Les dauphins noirs de l’AS V.Club renoueront avec la séance des entraînements le lundi 25 septembre 2017 dans leur centre sportif de Kimbondo situé dans la commune de Mont-Ngafula. Maintes fois décalée pour des raisons de la pose de la pelouse synthétique, les entraînements débuteront bel et bien en début de la semaine prochaine à en croire les sources proches du club.

Après une kyrielle de reports concernant les entraînements des vert et noir de Kinshasa, le comité de direction a finalement fixé l’opinion sportive en général et les « Bana mbongo » en particulier.
Le samedi 23 septembre, les joueurs du club feront leur entrée au sein du centre sportif à 15 heures.Vu le retard dans la préparation, le Comité de direction de l’équipe en synergie avec le coach Jean-Florent Ibenge Ikwange ont jugé bon d’interner les athlètes pendant deux semaines. Ce, dans le but de colmater les brèches étant donnée que la saison sportive se profile déjà à l’horizon.
Patrice Nowa, chargé de communication de V.Club a donné le programme sur les préparatifs :
« Le samedi 23 septembre au cours de 15h, les joueurs vont fouler pour la première fois la pelouse du Centre sportif de V.Club à Kimbondo. Et comme nous sommes en retard de préparation, le Comité ensemble avec le staff technique présidé par l’entraîneur Ibenge prévoit un stage bloqué d’entrée qui pourra prendre 2 semaines afin de leur permettre de travailler autant de fois quand ils auront besoin. Et ça sera à l’issue de cette phase de 2 semaines que le stade va descendre au niveau du stade des Martyrs ou Tata Raphaël pour la présentation cette fois là officielle au public. »
Nous sommes le 07 août 2017,la séance inaugurale des Moscovites est annoncée tambour battant au stade Tata Raphaël de la Kethulle mais in extremis elle a été repoussée.

ZOOM SUR L’AVALANCHE DE REPORTS DE L’AS V.CLUB
Un mois après, la cellule de communication de V.Club projette une autre séance pour le 11 septembre non plus dans le chaudron de Kalamu mais dans le centre sportif de Mont-Ngafula, une propriété du club. Mais les travaux de la pose de la pelouse synthétique constituent des embûches de taille.
« Jamais deux sans trois », un report de plus est au menu pas plus tard que le mardi 19 septembre où l’accès au centre était conditionné moyennant la somme exorbitante de 50 dollars américains.
Cette procrastination mal digérée va alimenter le courroux et une vive polémique dans le chef des supporters pointant du doigt le comité de gestion du club. Ceux-ci en ont marre de constater pour la énième fois ce volte-face de leurs dirigeants.

LA GUEULE DE BOIS DES SUPPORTERS
« Nous sommes déjà en retard pour la préparation. C’est quelle manière de diriger ? V.Club est engagé à la Linafoot et en Ligue des Champions africaine. La raison du gazon synthétique ne tient plus debout. Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Dcmp a déjà débuté les entraînements mais V.Club que des rendez-vous manqués » a réagi Basile Bige, un supporter habitant la commune de Kintambo. ‘
« Si les joueurs ne répondent pas aux attentes des supporters, la faute incombera au Comité de gestion. Je n’arrive pas à comprendre ce retard. Que des stratégies improductives. Attendons voir le 25 septembre et surtout le jour de la présentation de nos joueurs. Nous n’allons pas nous décourager, V.Club est notre dénominateur commun » a laissé entendre Silva Malalu, un des inconditionnels Moscovites.

LA FIN DES TRAVAUX DU GAZON SYNTHETIQUE, LE MALATENDU DISSIPE

Tout porte à croire qu’avec le parachèvement des travaux évoqués ci-dessus, ce qui était le seul couac pour que le prologue des activités soit une réalité et non plus une espérance chimérique tout va dorénavant baigner dans l’huile.
Quant au Conseil Suprême de V.Club, il est temps d’agir vite pour qu’aucun prétexte ne soit de mise pour apaiser les esprits des « Bana vea » disséminés au pays et à l’étranger.
Le vainqueur de la défunte Coupe d’ Afrique des Clubs Champions en 1973 sera comme de coutume engagé sur deux fronts : A la Ligue nationale de football (Linafoot) et en Ligue des Champions africaine.
« Gérer c’est prévoir « a dit Emile Girardin.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top