Liens commerciaux

0
La CENCO poursuit sa mission de plaidoyer auprès des institutions et gouvernements européens. Elle a rencontré ce mercredi 27 septembre le Ministre belge des affaires étrangères, Didier Reynders. Les prélats catholiques invitent l’Union européenne à « parler d’une voix unifiée, pour aider le peuple congolais ».

Mardi 26 septembre, le président de la CENCO a au cours de la conférence de presse appelé l’Union Européenne à la cohérence sur la crise politique que traverse la RDC. « Nous appelons l’Union européenne à avoir une politique cohérente sur la crise congolaise. Nous craignons qu’au regard de l’évolution actuelle que certains pays européens changent leurs positions », a déclaré le président de la CENCO, Monseigneur Utembi.

Après avoir facilité l’accord de la Saint Sylvestre, la CENCO a par la même occasion affirmé qu’elle ne va pas piloter un éventuel 3è dialogue. « Nous sommes logiques et cohérents envers nous-mêmes. L’Accord du 31 décembre souffre de sa mise en œuvre à 90%. Nous ne pouvons pas piloter un 3e dialogue alors que le précédent n’est pas appliqué », a affirmé l’évêque de Kisangani, Marcel Utembi.


Dony Mukoko
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top