Liens commerciaux

0





"Le Mouvement pour la libération du Congo (MLC), parti politique du sénateur Jean-Pierre Bemba incarcéré à La Haye aux Pays-Bas, est fortement opposé à l'idée d'un vote électronique ou sémi-électronique. En effet, recevant les patrons des médias, Corneille Nangaa, président de la CENI a recadré un débat déjà houleux particulièrement sur les réseaux sociaux. “Il n’est pas question d’un vote électronique », a-t-il précisé tout en excluant pas la possibilité d’un vote sémi-électronique. Pour lui, cela permettra de réduire le coût des élections.

Dans un communiqué de presse, Eve Bazaïba, secrétaire générale du MLC se dit étonnée que “le mode de scrutin fasse l’objet d’une communication du responsable numéro un de la CENI qui sait avec pertinence que l’article 237 de la loi électorale en vigueur l’interdit”.






Tout en évitant la communauté tant nationale qu’internationale ainsi que les électeurs à la vigilance, Eve Bazaïba rappelle que conformément à la loi électorale, “les élections en cours ne peuvent pas être organisées par vote électronique”.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top