Liens commerciaux

0

Ils étaient une trentaine de manifestants dont Lexxus Légal et quelques journalistes qui ont été brutalement interpellés par les agents de l’ordre pour avoir dénoncé l’invalidation du passeport dit semi-biométrique au cours d’une manifestation pacifique devant le bâtiment abritant le ministère des Affaires étrangères, à Kinshasa/Gombe.
Aux dernières nouvelles, le célèbre rappeur congolais a été aussi mis aux arrêts pendant quelques temps avant d’être libéré.
Epris de paix et de changement, cet artiste engagé a justifié sa participation à la marche contre la décision du vice-ministre Aggée Matembo Toto en ces termes: « Etant digne fils du pays, j’ai le droit et la liberté de dire Oui ou Non à quelque chose qui ne semble pas marcher dans la nation. Ainsi, il fallait manifester pour faire attendre notre voix au sujet du passeport qu’on veut nous imposer. Votre mobilisation et soutien ont sûrement impacté la décision sur notre sort. Je vous remercie infiniment. Le combat continue », a déclaré le célèbre rappeur Kinois.
De son vrai nom Alex Dende, Lexxus a toujours le courage de dire tout haut ce que les autres disent tout bas. A travers ses chansons, la star du rap congolais dénonce avec véhémence certaines réalités et pratiques dans la société qui empêchent le développement de son pays. Entre autres, la violation des droits de l’homme, l’impunité, la mauvaise gouvernance, la misère du peuple et surtout le trafic d’influence. A la fois interpelateur et engagé, son message est parfois mal compris par les dirigeants qui le taxent de « combattant ».
«Léopards » est le titre phare de son nouvel album dans lequel l’artiste appelle au respect de la Constitution et prône l’alternance pacifique au pouvoir.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top