Liens commerciaux

0



ls étaient des dizaines à protester ce samedi d’abord devant le Lotte New York Palace Hotel, très luxueux établissement situé dans le quartier chic de New York où est censé logé le président Joseph Kabila, en marge de la 72ème Assemblée générale de l’ONU.

Munis de pancartes et drapeaux de la RDC, ces manifestants, qui répondaient à l’appel du mouvement de l’homme d’affaires congolais Sindika Dokolo, ont scandé de cris hostiles au président congolais, lui demandant de quitter le pouvoir.

Initié par le mouvement citoyen Les Congolais débout, ce rassemblement a été placé dans le cadre d’un “signal aux dirigeants du monde de la restriction qu’a imposé le régime de Joseph Kabila contre tous les citoyens congolais qui s’opposent à son maintien au pouvoir au-delà de son second mandat constitutionnel‘, annonçait le communiqué du mouvement citoyen.

Les Congolais débout est le mouvement citoyen, initié mi-2017 à Paris par l’homme d’affaires Sindika Dokolo, gendre de l’ex président Angolais José Edouardo Dos Santos, devenu très critique au régime de Kinshasa. C’est ce mouvement qui est l’initiateur du manifeste du citoyen congolais par lequel les mouvements citoyens et l’opposition ont adopté l’instauration d’une transition citoyenne sans Kabila qui sera chargée d’organiser les élections au-delà du 31 décembre 2017.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top