Liens commerciaux

0



Sur le front des élections, on assiste à un duel à distance entre le pouvoir et le Rassemblement/Limete. Alors que le Gouvernement rassure que la loi électorale sera bel et bien examinée dès ce mercredi, Félix Tshisekedi, le porte-étendard de cette plateforme de l’Opposition se montre intraitable. Des Etats-Unis où il séjourne, il persiste et signe : « Tout projet de calendrier électoral non conforme à l’Accord de la Saint Sylvestre sera rejeté ».

ASSURANCES DU VPM SHADARY AU N°2 DE LA CENI

Le projet de loi électorale au centre du Conseil des ministres de ce mercredi
* Par ailleurs, le patron de la territoriale rassure la Centrale électorale de la sécurisation de l’enrôlement dans le Kasaï.
La sécurité dans le Kasaï sera garantie pour permettre le bon déroulement de l’enrôlement. Le Vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Shadary, a tenu à apaiser le vice-Président de la Centrale électorale, Norbert Basengezi, qu’il a reçu hier mardi 26 septembre.

Emmanuel Shadary a fait part au numéro 2 de la Centrale électorale des dispositions prises par le gouvernement de la République pour sécuriser ce processus.
Norbert Basengezi a profité de l’occasion pour exprimer les inquiétudes de la Ceni en rapport avec la loi électorale. Interpellé, le VPM Ramazani a rassuré son interlocuteur, soulignant que le gouvernement est très avancé dans le traitement des textes importants pour la CENI. « Le projet de loi sera au centre du prochain Conseil des ministres avant son envoi au Parlement pour son examen et adoption », a martélé Shadary.
L’effectivité de l’opération d’enrôlement et d’indentification d’électeurs dans le Kasaï était au centre des discussions entre le vice-Premier ministre, ministre de l’intérieur et sécurité et le vice-président de la CENI hier mardi 26 septembre. Norbet Basengezi est allé faire rapport au patron de l’intérieur du début effectif des opérations d’enrôlement dans les deux Kasaï et une partie de la province de la Lomami.
Pour rappel, la CENI a lancé, il y a deux semaines les opérations d’enrôlement dans les deux provinces du Kasaï et quelques territoires de la province de la Lomami. Cette partie du pays était en proie aux attaques d’une milice depuis le mois d’aout 2016. Cette situation avait créé l’insécurité et le déplacement de la population.
Maintenant que la paix est revenue grâce aux tactiques mises en place par le patron de la territoriale, avec l’appui du Chef de l’Etat, la population peut se faire identifier et s’enrôler paisiblement et les matériels de la CENI sécurisés.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top