Liens commerciaux

0
Bruno Tshibala a révélé jeudi 14 septembre 2017 qu’alors qu’il était en prison de Makala, le président Joseph Kabila lui avait proposé de devenir premier ministre après le dialogue sous l’égide de la CENCO. Invité de TV 5, Tshibala a soutenu qu’il avait accepté la proposition du pouvoir avec la bénédiction du feu Etienne Tshisekedi.

“Je vous informe qu’en application de l’accord qui avait été validé par le président Etienne Tshisekedi, j’ai été nommé premier ministre. Lorsque j’étais en prison, j’ai été sollicité pour devenir premier ministre, j’ai décliné. C’est parce que nous avons dialogué, négocié, nous avons signé un accord qui avait été validé par le président Etienne Tshisekedi que j’ai accepté devenir chef du gouvernement. Je dirige le gouvernement au nom de l’opposition. Les accords prévoient que le gouvernement doit être dirigé par un opposant et le président Kabila a choisi le porte parole du Rassemblement”, a dit Bruno Tshibala.

Le chef du gouvernement affirme par ailleurs qu’il demeure le doyen des opposants congolais après la disparition d’Etienne Tshisekedi.

« Je suis au jour d’aujourd’hui le doyen des opposants congolais. 36 ans de combat, donc après la mort du Président Tshisekedi, Je suis un opposant historique », a-t-il ajouté.

Christine Tshibuyi
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top