Liens commerciaux

0
Le gouvernement représenté par les ministres d’Etat en charge du Budget et de la Fonction publique ainsi que leurs collègues des Finances et de la Santé publique, ont signé, samedi, un protocole d’accord avec les trois syndicats des médecins, aux termes duquel l’Exécutif national s’engage à payer aux médecins des services publics de l’Etat la prime de risque professionnel, conformément à la base de référence consacrée par la commission interministérielle des rémunérations des services de l’Etat du 25 octobre 2004, suivant la grille barémique corrigée, rapporte un document du gouvernement parvenu dimanche à l’ACP.

A cet effet, l’enveloppe salariale mensuelle passe de 5.396.911.345 francs congolais à 8.472.964.659 francs congolais pour un effectif de 7671 médecins, fait remarquer le document qui annonce que cette augmentation s’appliquera à 100% dès l’exécution du budget 2018. En outre, le gouvernement prend la ferme résolution de leur payer 37% de la majoration sur le gap dès le mois de septembre en cours et 40% à partir d’octobre prochain, suivant le les tableaux y relatifs, en attendant l’application total du barème 2018.

Après avoir reconnu l’existence de 3.865 médecins qui ne perçoivent ni salaire, ni prime, le gouvernement s’engage à en mécaniser 350 dès octobre 2017 dont 141 sous-statut sans prime, ni salaire et 209 qui touchent la prime, mais sans traitement de base, priorité étant réservée à ceux qui sont éligibles à la retraite et à aligner en janvier 2018, lors de la paie de la prime de risque professionnel, 510 médecins avec priorité à ceux affectés en provinces, dans les zones de santé les plus éloignées.

Les autres médecins non payés restants seront alignés au fur et à mesure que les ressources financières seront dégagées. D’autre part, l’Exécutif national prend l’engagement de suspendre le recrutement des médecins à tous les niveaux en attendant l’absorption de tous les médecins non payés, à débloquer dans le meilleur délai les salaires et primes des médecins dont les recours ont été jugés recevables et fondés par la Commission permanente chargée de la certification des résultats des missions de contrôle de la paie et de l’examen des recours des agents et fonctionnaires de l’Etat et à payer tous les arriérés cumulés dans le cadre de l’exercice budgétaire 2018.

Le gouvernement a aussi pris la résolution de satisfaire les aspects se rapportant aux modalités de poursuite et d’extension de la bancarisation et domiciliation des salaires et primes, à la promotion et à la titularisation des médecins, à la prise en charge des indemnités de fin de carrière des médecins et au paiement des litiges financiers liés à la rémunération. De leur côté, les trois syndicats se sont engagés à appuyer le gouvernement dans la maîtrise des effectifs des médecins et à obtenir de tous les médecins la reprise du travail dans le plus bref délai.


Protocole gouv synamed
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top