Liens commerciaux

0
Élection ou pas en décembre 2017, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), parti politique cher au feu Étienne Tshisekedi, ne jure que sur une transition sans Kabila. Ce vœu a été réitéré ce vendredi 29 septembre par son porte-parole.

« Transition sans Mr Joseph Kabila est un cauchemar pour sa famille politique MP, mais une réalité politique voulue par notre peuple. », a déclaré Augustin Kabuya

Mais du coté de la Majorité Présidentielle, cette requête ne passe pas, surtout quand il faudrait exclure de cette démarche, la présence du chef de l’État Joseph Kabila. Pour Thierry Mosenepwo, président de la Ligue de jeune de la Convention des Congolais Unis (CCU) de Lambert Mende.

« Cette proposition illisible et irréaliste ne peut être l’émanation que de quelques esprits obtus », a-t-il commenté «Puisqu’un raisonnement si gauche ne peut se justifier surtout qu’ensuite, ses auteurs, jurent sur le respect de la constitution qui ne permet ni une transition encore moi sans le chef de l’État. Donc à mon avis, ils ont une fois de plus montré qu’ils ont définitivement tourné le dos à la démocratie et ont choisi la voie qu’ils aiment, celle du désordre.», a-t-il ajouté.

CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top