Liens commerciaux

0


Le député Patrick Bologna recommande au gouvernement d’accorder des fonds à l’Hôtel de ville de Kinshasa pour lutter contre l’insalubrité, au regard de l’image que présente la capitale congolaise. L’élu de la Funa qui s’est ainsi exprimé à l’issue de son enrôlement, estime qu’il sera difficile au gouvernement provincial de résoudre seul ce problème.

« La ville de Kinshasa est une grande ville, il y a beaucoup d’habitants, il faut absolument que le gouvernement central puisse aider et prendre les choses en mains pour accompagner la ville de Kinshasa. Comme vous le savez très bien le gouverneur a essayé de faire ce qu’il peut. A un certain moment, le gouvernement Matata avait coupé tout l’argent destiné à la lutte contre l’insalubrité à Kinshasa », rappelle Patrick Bologna.

Il reconnait néanmoins que le gouvernement traverse des situations difficiles.

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, avait déclaré en novembre dernier que l’accumulation des immondices dans les décharges publiques était causée par le non-paiement des frais nécessaires pour leur évacuation.

Après le désengagement de l’Union européenne du projet d’assainissement de la ville de Kinshasa en août dernier, le gouvernement central avait pris l’engagement de financer à hauteur de 800 000 dollars américains par mois les travaux d’évacuation et d’enfouissement de ces immondices durant une année.

Après avoir payé pour l’exécution de ce travail au cours du premier mois, le gouvernement n’a plus honoré son engagement.

Ce qui complique l’évacuation de ces immondices que le gouvernement provincial de Kinshasa doit désormais assurer.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top