Liens commerciaux

0
L' illégal et l' illégitime président de la République, Joseph Kabila aura chaud, si jamais il ne laissait pas la CENI, convoquer les élections d' ici fin décembre. Des manifestations pour le chasser seront déclenchées déjà au début du mois d' octobre. Des manifestations, qui pourront le pousser hors pouvoir. Cette-fois si, c'est la société civile, la vraie- donc celle qui a signé le Manifeste du Citoyen congolais, qui sera au devant de la scène, y compris tous les mouvements citoyens et partis politiques pro-changement. "L' objectif de ces manifestations, c'est interpellé d' abord Kabila pour qu'il nous amène aux élections. Puis, le chasser si jamais, il refusait à la CENI, de nous amener aux élections avant fin décembre", a rapporté une source. Les manifestations seront déclenchées au début du mois d'octobre et ne prendront fin que soit par l' organisation des élections soit par la fuite de Kabila ou son arrestation éventuelle pour haute trahison. "Nous resterons dans les rues, jusqu'à ce que les élections soient convoquées. Et si nous n' obtenons pas les élections, nous foncerons jusqu'au sacrifice suprême pour bouter Kabila dehors, et réhabiliter notre démocratie que le pseudo dictateur est entrain de compromettre en multipliant des stratégies pour demeurer au pouvoir contre la volonté de tout un peuple", a rapporté une autre source. L' illégal et l' illégitime président de la République, risque de ne pas s'en sortir cette fois-ci, à considérer la détermination de la société civile, qui reçoit un soutien total de la communauté internationale, qui est prête à accompagner des manifestations pacifiques et démocratiques qui visent la conversation de la démocratie.

DEBORAH MBELU MPIAN
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top