Liens commerciaux

0

Le monde célèbre ce dimanche 01 octobre 2017 la journée internationale du café. A Kinshasa les manifestations commémoratives commencent par une journée porte ouverte à l’Office Nationale du Café ONC le samedi 30 septembre 2017.

Le dimanche 01 octobre à partir de 13 heures, une grande exposition, dont l’accès est gratuit, sera organisée à la Halle de la Gombe avec entre autres le concours du ministère de l’Agriculture, de l’ONC, de la coopération britannique DFID, à travers ses programme ELAN et ESSOR mais aussi de plusieurs autres partenaires. Occasion pour les visiteurs et autres personnalités de pouvoir déguster le café made in Congo.

Pour madame Lwanzo Amani Gestionnaire de projet agriculture d’ESSOR, la population congolaise devrait saisir cette opportunité pour découvrir ce qui se fait déjà en RDC concernant la promotion du café produit localement.

«La dégustation du café est gratuite et la Halle de la Gombe est un lieu accessible à tous. C’est un cadre familial et convivial où chaque personne peut venir tranquillement pour visiter les stands et échanger avec les producteurs du café et tous les autres acteurs qui entrent dans la chaîne de transformation. Quand on jette un coup d’œil sur le marché à Kinshasa ou en province, on constate qu’il y a plus de café produit ailleurs qui domine et le café congolais est presque introuvable. Pourtant la RDC produit du bon café et qui, pour la plupart, va à l’exportation sans être transformé. L’objectif est de voir du café congolais être produit et transformé localement, une situation qui aura pour conséquence directe, la création des emplois», a expliqué madame Lwanzo Amani.

Une conférence débat est prévue le lundi 02 octobre 2017 avec comme thème “opportunités et défi du commerce du café-cacao en RDC”. Un accent particulier sera également mis sur l’implication des femmes dans ce secteur prometteur.

La Coopération britannique DFID vient en appui depuis 2015 au secteur du café en RDC à travers les programmes ELAN et ESSOR.

ELAN RDC soutient les acteurs du secteur afin d’améliorer la quantité, la qualité et la compétitivité du café congolais. Il travaille avec des exportateurs, des coopératives commerciales ainsi que les associations d’exportateurs.

ESSOR de son côté via son projet chaîne de valeur agricole AVC vise à améliorer le climat des affaires dans le secteur agricole dont la première intervention est axée sur la réforme réglementaire de l’Office Nationale du Café. Cette réforme vise à rendre l’ONC plus performante afin de lui redonner la confiance des producteurs, des d’exportateurs et d’autres partenaires.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top