Liens commerciaux

0
Le député national Zacharie Bababaswe exige du vice premier ministre des affaires étrangères et intégration régionale le retrait «sans condition et sans délai» de la décision portant annulation à partir du 16 octobre prochain de la validité des passeports semi biométriques en cours de validité en RDC.

«Conformément aux dispositions légales en vigueur dans notre pays, je me fais le porte-voix de millions des congolais qui désapprouvent totalement la décision. Non seulement cette décision est inopportune, mais aussi et surtout inacceptable dans le contexte politico social qui prévaut dans notre pays, puis je demande de bien vouloir retirer sans condition et sans délai ce communiqué controversé, et ce, en attendant la mise en place d’une commission interinstitutionnelle qui devrait en déterminer les termes et les modalités pratiques, en cas d’une éventuelle décision de non utilisation des passeports semi biométriques accepté dans tous les pays du monde», a dit Zacharie Bababaswe dans une correspondance ce samedi 16 septembre 2017 à Léonard She Okitundu, ministre des affaires étrangères et intégration régionale.

Le député national demande également à Aubin Minaku, président de l’assemblée nationale de se saisir de l’affaire en tenant compte de la réalité socio politique en RDC.

Pour le contexte, le gouvernement congolais a, par le truchement du vice-ministre aux affaires étrangères, décidé d’annuler à partir du 16 octobre 2017 la validité de tous les passeports semi biométriques dont la livraison a pris fin depuis fin 2015, au profit des passeports biométriques dotés.

Stanys Bujakera Tshiamala
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top