Liens commerciaux

0


Le gouverneur du Kasaï, Marc Mayanga Ndambo, appelle les Congolais qui avaient fui l’insécurité liée à l’activisme des miliciens Kamuina Nsapu à regagner leurs villages respectifs. Il a fait cet appel dimanche 10 septembre à Radio Okapi.

Selon Marc Mayanga, la paix s'est déjà installée dans la plupart des localités de sa province.

«En Angola, il y avait 33 000 réfugiés. De ce 33 000 réfugiés, au dernier pointage, il y avait à peu près 17 134 qui étaient rentrés. Et en ce qui concerne les autres villages, où les gens étaient partis en brousse, on est autour de 40% à peu près», a-t-il affirmé.





Il a aussi invité les élèves à retourner sur le banc de l’école, «en attendant les solutions plus durables.»

«C’est la paix qui est déjà installée dans leurs villages, un contact permanent avec les autorités politico-administratives. En plus, eux-mêmes se rendent compte que les chefs-lieux de secteurs sont totalement sécurisés», a poursuivi Marc Mayanga.




Le gouverneur du Kasaï croit que le retour des déplacés dans leurs milieux d’origine va sans doute faciliter la relance des activités agricoles dans la région.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top