Liens commerciaux

0


Le Gouvernement de large union nationale dirigé par le Premier Ministre Bruno Tshibala issu du Rassemblement vient de totaliser cent jours depuis son investiture à l’Assemblée Nationale. Il n’attend plus que la rentrée parlementaire du mois de septembre 2017 pour présenter aux élus du peuple le bilan de cette période de temps pendant laquelle il assure la gestion du pays au quotidien. Echos d’Opinion qui s’est assigné la mission de tâter les pouls de l’opinion en vue de savoir comment le peuple congolais juge chaque événement a, comme à ses habitudes, recouru au baromètre populaire en vue de connaître la manière dont la population réagit en rapport avec le parcours accompli durant les cent jours par chaque membre de l’Exécutif national dans le domaine de ses responsabilités. Il convient de rappeler ici que l’actuel gouvernement avait reçu du Chef de l’Etat, trois missions principales. Notamment, l’organisation des élections démocratiques, libres et transparentes à l’issue apaisée ; renforcement de la sécurité dans l’ensemble de la République ; et l’amélioration du social du peuple.
Agent concepteur : Echos d’Opinion.
Durée : Travail effectué du 15 août au 03 septembre 2017.
Technique : Question posée directement aux Congolais majeurs pris au hasard.
Moyen utilisé : Sondage réalisé par les agents de la maison.
Motif : L’objectif principal visé par ce travail est de connaitre comment les Congolais ont apprécié le travail de membre du gouvernement Tshibala au cours des cent jours de la gestion du pays au quotidien. Chacun dans son domaine de responsabilités en particulier, et dans le  cadre de la mission assignée à l’Exécutif national par le Président de la République.
Interprétation
  • Le travail de ce sondage a été effectué d’une manière qualitative et quantitative
Qualitative : Le présent sondage d’opinion a été réalisé à répondre aux exigences de tout travail scientifique dans le respect des normes établies en la matière en tenant compte de la quantité et de la qualité.
En vue de respecter la norme qualité, Echos d’Opinion a retenu des variables positives liés au sexe, le niveau d’études et la stratification des différentes tranches d’âges des enquêtés.
Compte tenu de la difficulté qu’il a éprouvé à faire respecter la parité, des louables efforts ont été fournis pour que les deux sexes prennent part d’une manière significative au présent sondage d’opinion.
Au regard de certaines réalités propres à la RDC, Echos d’Opinion a choisi la flexibilité en ce qui concerne le variable niveau d’études. Celui variait selon l’âge de l’interviewé
Comme c’est la coutume chez Echos d’Opinion, le bureau n’avait pas retenu les variables jugées négatives liées aux appartenances linguistique, tribale, ethnique, provinciale ou régionale. Elles ont été purement et simplement écartées.
Quantitative : L’échantillon retenu a été de 1000 personnes choisies selon les critères décrits ci-dessus. Ce chiffre a été estimé suffisamment représentatif pour refléter l’opinion réelle que les Congolais se font au sujet de la gestion du pays au quotidien par l’actuelle équipe gouvernementale, chacun dans ses attributions.
Résultats : Tableau du top 10 du Gouvernement
N.B. Les résultats contenus dans le tableau ci-dessous ont été recueillis sur la base des réponses fournies par les personnes qui ont accepté de participer à l’enquête sur l’unique question qui leur avait été posée : « Laquelle des actions du gouvernement Tshibala vous a marqué durant les cents jours de sa gestion ? »
QuestionLaquelle des actions du gouvernement Bruno Tshibala vous a marqué pendant les cent jours de sa gestion ?
Ministère, fonction et nomJustificationTotalVoix obtenues%tage
 
1
 
Fonction Publique
Michel Bongongo, Ministre d’Etat
La modernisation de la fonction Publique par le dégèle de la mise à la retraite par l’approche participative, entrainant celui de la promotion et du recrutement de manière à donner de l’emploi aux jeunes en chômage et la bonne exécution du programme rajeunissement de l’Administration publique en partenariat avec la banque mondiale. 

1000
 

902


 

90,2%


 
2
Vice-Primature
Affaires Etrangères et Intégration Régionale
Léonard Shé-Okitundu
La  visite de consolation rendue aux compatriotes en détresse en Angola fuyant les exactions des miliciens Kamwena Nsapu, la constance dans la défense des intérêts et la souveraineté de la RDC sous l’orientation du Chef de l’Etat. Epaule efficacement le Président de la République dans la recherche de la cohésion interne. 
1000
 
810
 
81%
 
2
Budget
Pierre Kangudia, Ministre d’Etat
La hausse du budget 2017 à près de 100% par rapport au projet de loi des finances déposé par le Gouvernement Matata et la disponibilité telle que programmée de la tranche réservée à la CENI 
1000
 
810
 
81%
 
4
Affaires Foncières
Lumeya Dhu Malengi
Exigence de l’ouverture du guichet d’une banque dans les lieux où sont installés les bureaux des conservations foncières, la sécurisation des propriétés et des propriétaires par l’utilisation des NTIC 
1000
 
765

 
76,5%
 
5
Economie Nationale
Joseph Kapika
 La lutte contre la flambée des prix, l’exigence de l’uniformité du taux de change et le contrôle sur le terrain par les inspecteurs 
1000
 
720
 
72%
 
6
Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel
Gaston Musemena
L’élargissement de la proclamation des résultats de l’Examen d’Etat par quatre opérateurs de la téléphonie cellulaire, l’assainissement de la SECOPE et l’accord signé avec l’intersyndical des enseignant pour désamorcer le mouvement de grève. 
1000
 
682
 
68,2 %
 
7
Santé Publique
Oly Ilunga

La promptitude et l’efficacité avec lesquelles a été mis fin l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola dans la province de Bas-Uélé. 
1000
 
680
 
68%
 
8
Finances
Henri Yav Mulang
Lutte contre la fraude fiscale par la sensibilisation des régies financières et le décaissement régulier de fonds destinés à la CENI. 
1000
 
667
 
66,7%
 
9
Sport
Niango Iziamay Papy
Plusieurs innovations dont le lancement de tour cycliste de la journée de l’Afrique et l’organisation du tournoi de football de l’unité nationale 
1000
 
630
 
63%
 
10
Ministre délégué aux Congolais de l’étranger
Emmanuel Ilunga
Nouvelles initiatives comme la création de la banque de Congolais de l’étranger et la carte Okapi devant leur servir de visa d’entrer en RDC et la lutte contre le chômage des jeunes avec le partenariat de la BAD 

1000
 

615
 

61,5%

Résultats :
  1. Professeur Michel Bongongo Ikoli Ndombo, actuel Ministre d’Etat, Ministre de la Fonction Publique : 90,2%2. Léonard She Okitundu, Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires Etrangères et de l’Intégration Régionale : 81% ; 2. Pierre Kangudia, Ministre d’Etat en charge du Budget : 81% ;   Lumeya Dhu Malengi, Ministre des Affaires Foncières : 76,5% ; 5.Joseph Kapika, Ministre de l’Economie: 72% 6. Gaston Musemena, Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel : 68,2% 7. Oly Ilunga, Ministre de la Santé : 68% ; 8. Henri Yav Mulang, Ministre des Finances: 66,7% ; 9. Niango Papy Inziamayi, Ministre des Sports : 63% ; 10. Emmanuel Ilunga, Ministre délégué des Congolais de l’étranger61,5%
Au vu des résultats obtenus au cours du présent sondage d’opinion : 1. Michel Bongongo, 90,2%. Le Ministre d’Etat en charge de la Fonction Publique est perçu par l’opinion congolaise comme celui qui a posé les actions positives au cours des cent jours du Gouvernement Bruno Tshibala. La campagne de sensibilisation des agents et fonctionnaires de l’Etat qu’il continue à mener après avoir pris les premières mesures positives en matière de la mise à la retraite et du dégèle de la promotion et de recrutement des jeunes en chômage et la bonne exécution du programme de la réforme et du rajeunissement du personnel de l’Administration publique mené en étroite collaboration avec la banque mondiale sont autant d’atouts qui ont convaincu l’opinion. Léonard Shé Okitundu, Vice-Premier Ministre des Affaires Etrangères et de l’Intégration Régionale occupe la deuxième place avec 81% des suffrages. Les Congolais apprécient la façon dont il conduit la diplomatie congolaise sous l’orientation du Président de la République en cette période jugée périlleuse pour notre pays. Il met sa voix forte à la disposition du pays en vue de desserrer les mors de l’étau de la communauté internationale, de faire affirmer la souveraineté de la RDC du haut des tribunes africaines et internationales ainsi que son droit de traiter d’égal à égal avec les autres nations. En plus, il n’a de cesse à épauler le Président de la République dans la recherche de la cohésion interne au Sankuru et par la visite de consolation rendu aux compatriotes en détresse en Angola sur ordre de Joseph Kabila. Pierre Kangudia, Ministre d’Etat, en charge du Budget a été plébiscité à 81% des voies Exprimées. Il est classé deuxième au palmarès en égalité avec le Vice-Premier Ministre aux Affaires Etrangères. Les congolais qui lui ont accordé leurs suffrages lui reconnaissent le mérite d’avoir porté au double les prévisions budgétaires de l’année 2017, par rapport à celles laissées par Matata Ponyo. Ils ont aussi apprécié la régularité avec laquelle il exécute la tranche du Budget allouée à la CENI pour l’organisation des élections.
Lumeya Dumalengi, Ministre des Affaires Foncières, continue son ascension au palmarès d’Echos d’Opinion en obtenant 76,5% des suffrages favorables. Il occupe la quatrième position suite aux nombreuses initiatives innovantes tendant à sécuriser la propriété, le propriétaire et les recettes qui doivent toutes être canalisées vers le trésor public. On lui reconnait le mérite d’avoir exigé l’ouverture du guichet d’une banque dans tous les lieux où sont implantés les bureaux des conservations foncières, l’apposition des scellés à bulles ou toute autre technologie fiable sur le titre de propriété, la production de la carte électronique sécurisée pour le propriétaire et la mise en place d’une base des données du cadastre foncier numérisé dans un serveur central par l’archivage numérique.
En cinquième position on retrouve le Docteur, Joseph Kapika qui a réalisé 72% d’avis favorables. Le Ministre d’Etat en charge de l’économie dont le nom apparait pour la première fois au palmarès Echos d’Opinion, est apprécié pour la lutte qu’il est en train de mener contre la flambée des prix des biens de consommation en exigeant des opérateurs économiques l’uniformisation du taux de change de la devise américaine et en larguant les inspecteurs sur le terrain en vue d’en assurer le contrôle. 6. Gaston Musemena 68,2%. Le Ministre de l’Enseignement, Primaire, Secondaire et Professionnel, a le mérite d’avoir figuré au top dix des meilleurs membres du Gouvernement central dès son entrée à l’Exécutif national. Il se maintient et se classe sixième au classement du présent sondage. Les Congolais ont apprécié l’élargissement de la publication des résultats de l’examen d’Etat par quatre opérateurs de la téléphonie cellulaire, mettant au monopole longtemps détenu par la société Vodacom. Ils lui reconnaissent également la pertinence de l’assainissement de la SECOPE, cette structure chargée de constater la viabilité des établissements scolaires.
  1. Oly Ilunga, 68%. Le ministre de la Santé voit sa cote se consolidé aux yeux de l’opinion congolaise grâce à la promptitude et l’efficacité avec lesquelles il a mis fin à l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola apparue dans la zone de santé de Likati dans la province de Bas-Uélé avec l’aide des partenaires comme l’OMS, UNICEF, USAID, PAM et la MONUSCO. 8. Henri Yav Mulang, Ministre des Finances, 66,7%. Sa cote est en hausse auprès de l’opinion RD-congolaise pour la lutte implacable menée contre la fraude par la sensibilisation de toutes les régies financières du pays au sujet de ce fléau qui occasionne l’érosion du budget de l’Etat et pour le déblocage régulier des Fonds destinés à la CENI pour l’organisation des élections. 9. Il est suivi par Papy Niango, Ministre des Sports, qui est arrivé en neuvième position avec 63% d’opinion favorable. On reconnait à l’actif de ce grand sportif, sa maitrise du domaine grâce à laquelle il est parvenu à apporter quelques innovations qui feront date dans le secteur du sport congolais. Entre autres, le lancement de la course cycliste de la journée de l’Afrique et le tournoi de football de l’unité nationale.
  2. Enfin, Emanuel Ilunga, 61,5%. Le jeune Ministre délégué en charge de Congolais de l’étranger est hyper actif. Il est débordant d’initiatives et innovations. Les Congolais reconnaissent à son actif des innovations telles que la création de la banque de Congolais de l’étranger, la carte Okapi devant leur servir de visa d’entrer en RDC, et surtout le programme de la lutte contre le chômage des jeunes financé à hauteur de plusieurs milliards de dollars américains par la Banque Africaine de Développement (BAD).
Conclusion
A travers le présent sondage, Echos d’Opinion a visé un seul objectif de connaitre comment les Congolais ont apprécié les différentes actions posées par chaque membre du Gouvernement Bruno Tshibala au cours des cent jours de sa gestion. Un objectif quia été atteint au regard des résultats obtenus et du nombre des personnes ayant consenti à prendre par à l’enquête.
Il a été constaté que même si le trio de tête du palmarès semble stable, le reste du classement continue à bouger. Il y a des nouveau noms qui font leur première apparition dans le top dix, par contre d’autres noms qui reviennent quasi régulièrement ont disparu. Cela est un motif de satisfaction pour Echos d’Opinion qui n’a pour mission que de publier les avis des Congolais sur tel ou tel autre événement.
Certes, beaucoup d’autres ministres mériteraient de faire figurer leurs noms dans le présent palmarès, mais les exigences de la maison n’autorisent que la publication de dix personnalités ayant recueilli les meilleurs suffrages, c’est-à-dire le top dix.
Comme c’est le cas pour toute enquête quantitative, ce sondage d’opinion présente des résultats soumis au marge d’erreurs inhérente aux lois de la statistique.
Pour sa part, Echos d’Opinion salue les Congolais pour l’intérêt qu’ils portent à leur pays, chaque fois qu’ils sont sollicités. Il encourage également tous ceux qui ont une quelconque responsabilité à bien l’assumer parce qu’doivent avoir présent dans leur esprit que leurs compatriotes les observent et savent apprécier ce qu’ils font.
ECHOS D’OPINION 
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top