Liens commerciaux

0



« Le juste garde fidèlement les instructions du Seigneur et marche dans l’intégrité et la crainte de Dieu. Il ne marche pas selon le courant du moment ».

(Par l’Evangéliste Colin NZOLANTIMA)
Depuis quelques années, nous sommes témoins de plusieurs évènements qui déstabilisent notre quiétude. Des calamites diverses se produisent à travers le monde.

- Les inondations envahissent des régions entières et engloutissent des maisons,
- des tempêtes et ouragans dévastateurs,
- des séismes et tremblements de terre avec des effondrements ahurissants des immeubles. Au Mexique, ces effondrements selon certains reportages, seraient liés à la corruption dans le secteur immobilier ou les règles de construction ne seraient pas respectées. Au moins 286 morts et plus de 1.900 blessés. C’est le dernier bilan du tremblement de terre au Mexique.
- des maladies dues surtout à l’usage abusif de certaines substances pour augmenter la productivité ou le rendement. les contaminations alimentaires. Le scandale des œufs contaminés en Europe. En Argentine, une pré-ado meurt après avoir mangé une mandarine. L’autopsie est formelle : le décès a été causé par une dose mortelle de Furadan, un pesticide pourtant interdit, selon la justice, qui enquête sur une utilisation éventuelle du produit dans des plantations de mandarines, répandues dans cette région du nord-est de l’Argentine. (L’Express.fr du 22.09.2017)
Ces quelques cas relatent la situation dans laquelle est plongée notre société. Nous nous plaignons souvent devant ce drame qui quelque fois touche la nation, les proches…
Quelle que soit notre croyance, nous nous posons des questions. Nous interpellons Dieu du fait qu’Il aurait laissé ces calamites nous envahir. La Bible nous enseigne qu’il n’y a rien de nouveau sur la terre.

LA COMPLAINTE DU PROPHETE
Dans le livre de Habakuk 1, le prophète se lamente du fait que Dieu soit insensible à la misère qui frappe le peuple d’Israël. « Jusqu’à quand, o Eternel ? … J’ai crié et tu n’écoutes pas ! J’ai crié vers toi à la violence, Et tu ne secours pas ! Pourquoi me fais-tu voir l’iniquité, et contemples-tu l’injustice ?... Aussi la loi n’a point de vie, la justice n’a point de force ; car le méchant triomphe du juste, et l’on rend des jugements iniques ».
Face à cette complainte du prophète, la réponse du Seigneur est encore plus surprenante. Au lieu de consoler son peuple il aggrave encore sa peine. Verset 5 « Jetez les yeux parmi les nations, regardez, et soyez saisis d’étonnement, d’épouvante ! Car je vais faire en vos jours une œuvre, que vous ne croiriez pas si on vous la racontait. Voici, je vais susciter les Chaldéens, Peuple furibond et impétueux, … »
Au lieu d’apaiser la souffrance du peuple, Dieu accroit encore les problèmes à cause de leurs désobéissances et méchancetés. Plutôt que de soulager nos peines, Dieu nous attire encore le malheur si nous refusons de nous repentir.
Au chapitre 2 le prophète écrit : « J’étais à mon poste, … je veillais, pour voir ce que l’Eternel me dirait, et ce que je répliquerais après ma plainte… L’Eternel m’adressa la parole, et il dit : Ecris la prophétie : Grave-la sur des tables afin qu’on la lise couramment… Elle marche vers son terme, elle ne mentira pas ; Si elle tarde attends-la, car elle s’accomplira, elle s’accomplira certainement. Voici son âme s’est enflée, elle n’est pas droite en lui ; Mais le juste vivra par sa foi ».
Nous assistons à l’émergence du mal, tout le monde s’extasie devant le péché et les abominations. Dans plusieurs nations, des lois sont votées pour encourager et protéger les comportements les plus pervers qui détruisent le fondement de la nation : les détournements des fonds, la corruption, les fraudes fiscales et évasions fiscales, les adultères, les avortements, des abominations diverses, les impunités…
Les coupables sont protégés et les victimes sont condamnées.
LE COMPORTEMENT DES HOMMES INJUSTES (Hab 2.6) : « On dira :

- Malheur à celui qui accumule ce qui n’est pas à lui ! Jusques à quand ? …
- Malheur à celui qui augmente le fardeau de ses dettes ! … Parce que tu as pille beaucoup de nations, tout le reste des peuples te pillera ;…
- Malheur à celui qui amasse pour sa maison des gains iniques, afin de placer son nid dans un lieu élevé, pour se garantir de la main du malheur ! C’est l’opprobre de ta maison que tu as résolu, en détruisant des peuples nombreux, et c’est contre toi-même que tu as péché. Car la pierre crie du milieu de la muraille, et le bois qui lie la charpente lui répond.
- Malheur à celui qui bâtit une ville avec le sang, qui fonde une ville avec l’iniquité ! Voici, quand l’Eternel des armées l’a résolu, les peuples travaillent pour le feu, les nations se fatiguent en vain.

LES ACTES DE JUSTICE
« Car la terre sera remplie de la connaissance de la Gloire de l’Eternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent. »
La crainte de Dieu, l’honnêteté, l’intégrité, la justice, la vérité… sont des notions fondamentales qui ont permis le développement de l’Europe et des Etats Unis. Le choix des bons responsables dans tous les secteurs de la vie apporte la paix et la justice. A savoir, choisir les hommes sages, intelligents et de bonne réputation dans tous les secteurs de la société (politiques, religieux, économiques) pour une amélioration des conditions de vie. Le choix est porté vers ceux qui sont les plus malhonnêtes, corrompus, impudiques, pervers… Il suffirait de lire le livre « la confession d’un banquier pourri » pour comprendre cette perversité dans toutes les classes sociales de notre monde actuel.

LA FOI DU JUSTE
Plusieurs communautés voudraient voir la main de Dieu agir pour sauver la multitude. Mais à l’instar de la réponse donnée à Habakuk par le Seigneur, « MON JUSTE VIVRA PAR SA FOI », cela nous montre clairement que chacun de nous doit être juste. Etre juste suppose que l’on a intégré dans notre vie les principes de Dieu et marchons dans la fermeté sur cette voie quelle que soit l’influence du moment. Le juste garde fidèlement les instructions du Seigneur et marche dans l’intégrité et la crainte de Dieu. Il ne marche pas selon le courant du moment.
Aux Philippines, lors de l’approche de l’ouragan, une église avec ses fidèles intercédaient et priaient le Seigneur pour éloigner la tempête de leurs villages. Sur la vidéo on voit l’exaucement de leurs prières. Dans certains reportages on observait la population cédée à la panique et à la peur plutôt que d’intercéder. Nous avons oublié que Dieu avec Sa Toute Puissance peut nous délivrer de toute calamite si et seulement si nous le cherchons de tout notre cœur. (2Chroniques 14.12)

CONCLUSION
Jésus avait annoncé ces différents fléaux (tremblements de terre, des famines, des guerres etc… Matthieu 24). Le mal s’intensifie. Nous devons aussi au milieu de chaque communauté s’interroger aussi sur nos critères de valeur. Si certaines calamites ne proviendraient pas de nos comportements comme du temps du déluge ou de Sodome et Gomorrhe ? Ne devrions-nous pas nous repentir comme le roi de Ninive au temps de Jonas ? Continuerons-nous à nous complaire dans le péché et la compromission pour assister impuissant à la destruction de tout ce que nous aurions bâti ? Le coût des dernières dévastations s’é l’èverait à plusieurs centaines de milliards USD. Les nations sont déjà en faillite et lourdement endettées. Les unités de production sont au ralenti. La récession et la déflation sont à nos portes. Toute stratégie en dehors de la repentance ne serait que démagogique. C’est le temps, où chacun de nous (même les nations) devrait se tourner vers le Seigneur pour se sauver et préserver sa famille.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top