Liens commerciaux

0

Arthur Kalala Katalayi, 35 ans, fait partie des 100 jeunes nominés par l’initiative MIPAD Global Top 100, intégrant ainsi une liste rigoureusement dressée par les Nations Unies des jeunes afro-descendants de moins de 40 ans parmi les plus influents de la planète.

Choisi au terme d’une sélection méticuleuse, ce jeune congolais sera le 26 septembre 2017 au One Millenium Hilton Hôtel des Nations Unies à Manhattan, New York City, États-Unis, parmi les nominés du Top 100 Mondial les plus influents du monde. Lors de la première soirée inaugurale de cette initiative, Katalayi aura à ses côtés d’autres lauréats du Top 100 comme la star américaine de la chanson Beyoncé, le basketteur LeBron James, la championne de tennis Serena Williams, l’actrice Kényane Lupita Nyong’o ou encore le champion de golf Tiger Woods.

les organisateurs de la MIPAD Global Top 100 ont été captivés par le parcours international et exceptionnel de ce jeune homme originaire de la République démocratique du Congo.

Après une série de stages et missions dans le conseil aux États-Unis, notamment au New York Stock Exchange et Bloomberg pour se faire ses armes et accumuler de l’expérience, Katalayi rejoint le cabinet de conseil parisien Altran Group. Par la suite, il intègre la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) comme conseiller économique du président national de cette organisation patronale, Albert Yuma Mulimbi. Étonnamment, Katalayi a réussi, de par ses qualités et sa ténacité, à convaincre le pointilleux patron des patrons de la RDC. Ce dernier qui est également président du Conseil d’administration de la Générale des carrières et des mines (Gecamines), le prend ensuite à ses côtés comme conseiller exécutif en 2014 dans ce géant congolais des mines.

Doté d’un fort esprit entreprenant, ce jeune leader est depuis 2008 ambassadeur mondial pour Giving Back to Africa; une organisation à but non lucratif basée dans l’État d’Indiana aux États-Unis d’Amérique, mais opérant à Kinshasa en RDC. GBA s’investit dans l’éducation des jeunes congolais sous forme de plusieurs programmes centrés notamment sur le leadership, l’agriculture, l’énergie renouvelable, l’entreprenariat et la recherche d’alternatives. Cet apprentissage vise à amener les jeunes de notre pays à solutionner par eux-mêmes les problèmes dont ils font face au quotidien. En somme, une éducation pas seulement théorique mais également pratique. Ce rôle d’ambassadeur mondial a permis à Arthur Katalayi de nouer plusieurs partenariats et mener des levées de fonds afin d’accomplir une mission personnelle et importante pour lui ; celle de donner accès à l’éducation à un maximum des jeunes congolais.

En 2016, Katalayi est devenu membre du prestigieux African Leadership Network, basé à l’Ile Maurice. ALN est un réseau unique de plus de 400 jeunes leaders africains, hommes d’affaires, artistes, entrepreneurs et autres qui collaborent dans l’optique de promouvoir la prospérité économique du continent africain à travers différents échanges économiques et commerciaux panafricains.

C’est à Lyon, à quelques encablures des Alpes françaises, qu’a vu le jour il y a 35 ans Arthur Kalala Katalayi, avant que ses parents choisissent de s’installer à Paris pour continuer à l’élever ainsi que ses frères et sœurs. Le jeune Arthur se sépare de ses parents à 16 ans pour achever son école secondaire au Royaume-Uni entre 1998 et 2001. Ensuite, il s’envole pour les Etats-Unis où il y passe 10 ans en vue de boucler ses études supérieures et travailler. C’est ainsi qu’en 2005, il obtient un Bachelor of Science en Computer Science (option Technologies de l’Information) à l’Université internationale de Salem, en Virginie occidentale où il a été boursier soccer (soccer scholarship). Katalayi est également titulaire d’un Master of Arts en Leadership Organisationnel (option Finance et Technologies de l’Information) obtenu en 2009 à l’Université de Rider, dans le New Jersey.

MIPAD…

Des personnalités mondiales prendront part également au dîner de gala de remise de prix en tant qu’intervenant d’honneur. Il s’agit entre autres de l’ancien président des États-Unis, Barack Obama, de l’actuel secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, de l’homme noir le plus riche du monde, l’homme d’affaires Nigérian Aliko Dangote, et de la femme noire la plus riche du monde, la businesswoman Nigériane Alakija Folorunsho ainsi que l’emblématique animatrice et productrice de télé américaine, Oprah Winfrey.

Retenons-le, le classement des 100 personnes MIPAD est une initiative civile de la décennie internationale, 2015-2024, en faveur des personnes d’ascendance africaine. Elle a été proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies au travers de la Résolution 68/237, dans le but de renforcer l’action nationale, régionale et internationale en vue de la protection des Droits de l’Homme dans le monde des personnes d’ascendance africaine.

Cette décennie vise également à promouvoir une plus grande connaissance et le respect des contributions des personnes d’ascendance africaine dans la société. MIPAD Global Top 100 identifie et classe les plus grands contributeurs d’ascendance africaine dans le secteur public et privé du monde entier en dessous de 40 ans. L’initiative se définit en tant qu’un réseau progressif d’acteurs pertinents, se rassemblant dans un esprit de reconnaissance, de justice et de développement.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top