Liens commerciaux

0

Non rapatriement du corps de Mobutu :  L. Mende attribue cette situation aux divisions dans sa famille
7 septembre 2017, cela fait exactement 20 ans que mourait au Maroc le 2è président de la République démocratique du Congo, Joseph Désiré Mobutu.
20 ans après, sa dépouille n’est toujours pas rapatriée au pays.
Joint par la Rédaction de 7sur7.CD, le porte-parole du gouvernement attribue cette situation aux divisons dans la famille du maréchal.
» C’est la famille qui bloque, le président avait déjà débloqué cette situation lorsque l’option a été levée pour faire un mausolée pour Kasavubu à Singini, il avait été décidé de faire la même chose pour Mobutu à Gbadolite mais les dissensions au sein de la famille n’ont pas permis cela « , explique le porte-parole du gouvernement.
Et Mende de renchérir que face à la division de la famille, le gouvernement ne peut rien faire.
Mais Mobutu n’est pas la seule haute personnalité de la RDC à n’avoir pas été enterrée dans sa terre natale, Étienne Tshisekedi est sur cette voie, une situation qui dérange pas seulement l’histoire mais également la culture affirme l’autorité morale de la Convention des Congolais Unis, CCU.
Au delà de cet aspect purement sociologique, Le ministre de la Communication et des Médias dit n’est rien regretter de l’ère Mobutu.
Lui qui a été victime des plusieurs abus de la part du régime de l’époque estime que 20 ans après, la RDC a beaucoup évolué surtout sur le plan de la démocratie et des libertés publiques.
Il en veut pour preuve, tout ce qui se dit et s’écrit actuellement, chose qui était pratiquement impossible du temps du maréchal Mobutu.
Mende ne voit donc pas des similitudes à faire entre le régime actuel au pouvoir et celui de Mobutu à l’époque même s’il reconnaît qu’en Joseph Désiré Mobutu, il n’y avait pas que du mal et que le pays lui doit au moins son unité.
Élysée Odia
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top