Liens commerciaux

0


Les "NYATURA", ces miliciens Hutu congolais alliés aux Hutu rwandais des FDLR ont à nouveau fait parler la poudre dans le Nord-Kivu. Hier, ils ont attaqué deux localités de la chefferie de Bwito, dans le Rutshuru. Il s’agit de Bualanda et Mutanda. Les "NYATURA" armés jusqu’aux dents ont d’abord donné l’assaut contre Bualanda qu’ils ont littéralement pillé.

Les FARDC alertées par la population sont venues à la rescousse en partant de leur position de Mutanda, à une vingtaine de kilomètres de là. Les loyalistes ont engagé les combats et font décamper les Hutu-"NYATURA" qui ont laissé trois morts sur le théâtre des opérations et un blessé côté FARDC, selon le bilan donné à la presse par le régiment du secteur-Rutshuru.
On signale aussi que pendant que les FARDC ont fait mouvement de Mutanda à Bualanda laissant dégarnie cette dernière position, les "NYATURA" se sont repliés sur Mutanda qu’ils ont attaqué de la même manière que Bualanda. Ils ont dévalisé la localité pendant des heures et ont fait de même sur le chemin de retour où ils ont mis à sac plusieurs villages de la contrée, selon des sources locales.
Dans cette région de Rutshuru on assiste épisodiquement à des combats de positionnement entre ces groupes armés locaux qui sont tous d’obédience ethnique ou communautaire. Ce qui provoque des divisions entre ethnies ou communautés du Nord-Kivu qui vivaient pourtant en bonne intelligence des années durant.
Chaque communauté sociologiquement importante doit avoir son propre groupe armé pour la protéger ou la sécuriser des ethnies avec lesquelles elle pourrait être en rivalité. Même pour des litiges des limites des champs, par exemple, ils sont réglés par la loi du plus fort, donc au moyen des armes des groupes armés locaux ou "Maï-Maï".
Rien que pour le Territoire de Rutshuru, il y a la confrontation par la présence des "MAZEMBE", de la tribu Nande, qui ne se mobilise que pour la sécurisation des siens. Il y a aussi les Nianga des APLCS, l’"Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain de Javier Kalairi". Ceux-ci ont souvent l’habitude de se déployer dans des champs appartenant aux Nianga pour leur permettre de cultiver en toute quiétude sans être attaqués par les autres groupes armés, généralement les Hutu congolais des "NYATURA".
Dans le même secteur un autre groupe armé Nianga, ce sont les "Nduma defense of Congo /Rénové" (NDC/R) du chef de guerre Guidon. Cependant le groupe armé qui est considéré par tous les autres groupes armés comme un trouble-fête et qui s’en prend toujours à toutes les autres communautés sauf les Hutu, ce sont les Hutu congolais des " NYATURA " qui ont frappé les deux localités de Rutshuru hier.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top