Liens commerciaux

0
Jusqu’au 13 septembre prochain, les 13 représentants des chefs d’États signataires de l’Accord d’Addis-Abeba évalueront le travail
d’éradication des groupes armés à l’est de la RDC. Selon Saïd
Djinnit, envoyé spécial des nations unies dans le grand lac, le gros
lot du travail se focalisera aussi sur le rapatriement des ex-FDLR
dans leur pays respectif.

«La vie dans un camp n’est pas une vie normale. Nous sommes prêts à les aider pour mettre fin à leur sort dans les camps. Il faudrait qu’ils retournent dans leur pays, et on peut leur rassurer qu’ils retourneront dans la paix, la sécurité et la dignité et nous serons les garants de votre retour», a assuré Saïd Djinnit.

Les 13 chefs d’États de pays de la CIRGL vont se réunir en d’octobre
prochain enfin d’examiner les recommandations qui sortiront des
assises en cours à Goma.

CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top