Liens commerciaux

0


Joseph Kabila a dit regretter la barbarie dont ont été victimes Michael Sharp et Zaïda Catalan, les deux expert de l’ONU assassinés dans la province en mars dernier dans la province du Kasaï.
“Et c’est dans ces circonstances que je déplore la barbarie dont les deux Experts de notre organisation ont été victimes en mars 2017”, a dit le président congolais.

Pour lui, les procès en cours, après l’arrestation de la plupart des présumés coupables, montrent la détermination du gouvernement congolais à faire la lumière sur les crimes commis dans cette partie du pays.

“Notre détermination est de faire en sorte que la lumière sur les circonstances exactes de ce crime soit clarifiée afin que cet acte ignoble, ainsi que ceux dont nos compatriotes ont été victimes, ne restent pas impunis. C’est le sens des procès publics ouverts depuis plusieurs semaines, après l’arrestation de la plupart de présumés coupables”, a dit Joseph Kabila à la 72ème session de l’Assemblée générale de l’ONU.

Joseph Kabila a dit que la RDC reste ouverte à toutes formes de collaboration quant à ce.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top