Liens commerciaux

0





Devant les Directeurs Généraux des entreprises publiques et ceux d’études et planification des Ministères techniques du groupe thématique climat des affaires, partenariat public-privé, promotion des investissements et de l’emploi, Anthony Nkinzo, Directeur Général de l’ANAPI, organe technique du comité de pilotage du climat des affaires, a présenté la feuille de route des réformes Doing Business 2019. Après débat et examen approfondis, le document a été validé à l’unanimité.

Le Comité de pilotage du climat des affaires s’est réuni hier, mardi 26 septembre, dans la salle des réunions du Ministère du Plan. C’était sous la supervision de son Président, Modeste Bahati Lukwebo, Ministre d’Etat, Ministre du Plan. A l’ordre du jour figurait la présentation et la validation des réformes à opérer dans le cadre du rapport Doing Business 2019. Quatre indicateurs principaux sont visés, à savoir: la création d’Entreprise, le paiement des Taxes et Impôts, le Raccordement à l’Electricité Moyenne Tension ainsi que le Règlement d’Insolvabilité.

Pour l’organe technique du groupe du climat des affaires, partenariat public-privé et promotion des investissements et de l’emploi, l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements, par l’entremise de son Directeur Général, Anthony Nkinzo, a épinglé les résultats attendus de ces changements.

A l’en croire, concernant l’indicateur de création d’entreprise, la réforme envisagée propose l’informatisation et la mise en réseau de tous les services intervenants dans le processus de création d’entreprise et représentés au Guichet Unique de création d’entreprise; l’instauration d’un système de suivi électronique des dossiers de création d’entreprise en ligne; la réduction du délai et le coût de création d’entreprise de 120 ou 110 USD à 80 ou 70 USD.

Pour ce qui est de l’indicateur paiement Taxes et Impôts, les réformes à mener sont, entre autres, l’introduction de télés- procédures et télépaiement ; l’institution d’une déclaration et un paiement unique des impôts ; les cotisations sociales et contributions patronales sur les rémunérations dus à la DGI, l’INSS, l’INPP et l’ONEM pour les moyennes entreprises.

Concernant le raccordement à l’électricité, il a été proposé la réduction des procédures de raccordement à l’électricité de 6 à 3 jours ; améliorer la qualité de la connectivité pour faciliter la demande de raccordement à l’électricité moyenne tension en ligne ; améliorer le mode de paiement en ligne par le système bancaire et/ou par téléphonie mobile ; publier les barèmes relatifs au coût de raccordement à l’électricité moyenne tension sur le site web de la SNEL ainsi que réduire le coût de raccordement à l’électricité moyenne tension.

Enfin, pour l’indicateur règlement de l’insolvabilité, la réforme à mener est la mise en place des mécanismes de contrôle et de suivi d’une entreprise en difficultés durant toute la procédure qui conduira soit à son redressement, soit à sa dissolution.

Ces explications clairement définies ont conduit les participants à ladite réunion de valider cette feuille de route de grande valeur.

Pour sa part, le Ministre d’Etat en charge du Plan, Modeste Bahati, qui assure la présidence de ce groupe a rappelé qu’au sein du gouvernement, il existe 15 groupes thématiques sectoriels qui prennent en charge toute la planification et toutes les matières qui doivent être traités, non seulement, avec les partenaires techniques et financiers, mais également, avec la société civile et le secteur privé. Parmi lesquels, il a cité, l’armée, la police, la gouvernance politique, la gouvernance administrative, locale et décentralisation, la justice et droits humains, la gouvernance économique et statistique, le climat des affaires, partenariat public, privé et promotion des investissements et de l’emploi, les Mines, hydrocarbures et électricité, l’agriculture, développement rural, et dynamique communautaire, les infrastructures, transports, NTIC et habitat, l’éducation, recherche scientifique, culture et art, la santé et VIH sida, le genre, la protection sociale, l’environnement, forêt, changement climatique, eau assainissement, biodiversité et tourisme.

Parmi les membres présents à cette réunion il y a lieu de citer les Ministres d’Etat, Ministre du Plan, Modeste Bahati Lukwebo et du Commerce Extérieur, Jean-Lucien Bussa Tongba, le Directeur Général de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissement, ANAPI, et tant d’autres.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top