Liens commerciaux

0





Le Pape François travaille « discrètement, avec les moyens de la diplomatie », pour rappeler la Communauté Internationale son devoir de défendre les victimes de la violence dans les Kasaï, a déclaré dans son homélie le Nonce apostolique auprès de la RDC, Mgr Luis Mariano Montemayor, à la Cathédrale de Saint Clément de Kananga ce vendredi 8 septembre 2017.

Mgr Luis Mariano Montemayor, se rend ce jeudi 7 septembre à Kananga (Kasaï-Central). Il est accompagné de Mgr Marcel Utembi Tapa, archevêque de Kisangani et Président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), dans une mission qui s’étend jusqu’au 12 septembre 2012. Pendant son séjour, l’ambassadeur du […]

« Nous avons suivi, toujours en collaboration avec les Haut-responsables de la MONUSCO, les événements sanglants qui se sont passé dans le Grand Kasaï! Le Saint Père, qui en était informé, m’a demandé de vous assurer qu’il prie continuellement pour vous. Il travaille discrètement, avec les moyens de la diplomatie, pour rappeler la Communauté Internationale à son devoir de défendre les victimes de la violence et de l’oppression, en particulier les enfants, les femmes et les anciens, » a dit le Nonce apostolique.

Pour sa première visite dans cette partie du pays, il a affirmé être venu à Kananga pour témoigner à tous, la proximité du Pape François avec les habitants des Provinces du Grand Kasaï, « qui ont vécu des regrettables épisodes de violence insurrectionnelle et de conflit interethnique ».

« Vous le savez bien, chers fidèles, que le Pape François nous appelle inlassablement à ne pas nous laisser voler l’espérance et à nous engager à poser les bases d’un avenir qui ne se laisse pas consumer par la force trompeuse de la vengeance, un avenir où on n’abandonne jamais les efforts pour créer les conditions pour la paix et le bonheur de tous », a-t-il ajouté.

Mgr Luis Mariano Montemayor est depuis ce jeudi 7 septembre à Kananga (Kasaï-Central). Il est accompagné de Mgr Marcel Utembi Tapa, archevêque de Kisangani et Président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), dans une mission qui s’étend jusqu’au 12 septembre 2012.

Pendant son séjour, le représentant du Pape officiera des messes, mais aussi mettra un accent particulier sur la situation difficile des enfants dans cette région du pays. Son agenda prévoit également des visites aux centres nutritionnels.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top