Liens commerciaux

0

La cérémonie d’ouverture de la session de septembre à l’Assemblée provinciale du Kasaï prévue ce samedi 30 septembre 2017 à Tshikapa vient d’être renvoyée à une date ultérieure suite à une joute entre les élus de cette province, rapporte une source sur place.

D’après le journaliste Laurent Lukengu de la radio Kasaï Horizons, la source des échauffourées serait le coup de force des trois membres du bureau permanent, déchus il ya six mois de leurs fonctions de siéger au perchoir.

«Le président de l’Assemblée provinciale François Madila à tenté vainement de les en dissuader. Finalement une bagarre a éclaté entre les membres du bureau permanent en présence du gouverneur et de son vice. Les policiers déployés ne sont intervenus que pour séparer les bagarreurs », explique le journaliste.

Face à la confusion, le président de l’Assemblée provinciale a renvoyé la cérémonie sine die et la police tente d’évacuer la cour de l’Assemblée.

Le vice-président de l’Assemblée provinciale, le questeur et le rapporteur adjoint ont été déchus au mois de mars 2017. Depuis, ils ont saisi la cour constitutionnelle en contestation de cette décision. Depuis, l’assemblée provinciale est restée scellée jusqu’à l’incident de ce samedi.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top