Liens commerciaux

0

Au moins 34 prisonniers se sont évadés ce lundi 25 septembre 2017 de la prison de Mwenga, à 130 Km de Bukavu (Sud-Kivu). D’après l’AFP, les détenus, parmi lesquels des condamnés pour meurtre, ont profité de la pluie pour perforer le mur de la prison. Cette évasion s’ajoute à une série d’autres cas similaires enregistrés depuis le début de l’année. 119 sur 124 détenus s’étaient évadés de la Prison de Kabinda (Lomami) le 3 septembre dernier. Les évadés avaient commencé par attaquer les deux policiers qui étaient de garde avant de prendre le large. En mai dernier, un commando avait pris d’assaut la prison de Makala, permettant l’évasion de près de 5 000 personnes. En juillet dernier, une autre évasion spectaculaire a eu lieu dans la prison centrale de Bukavu.

Dans son discours d’ouverture de la session parlementaire du mois de septembre, Léon Kengo, Président du Sénat, s’était longtemps appesanti ce phénomène.

« Une prison mal entretenue devient une école d’apprentissage du crime (…) C’est en prison que se préparent les insurrections et les crimes », avait-il dit avant de proposer de repenser le système carcéral congolais dans son ensemble.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top