Liens commerciaux

0
Plus de spéculations, la rentrée scolaire aura bel et bien lieu aujourd’hui, lundi 4 septembre 2017. Après deux jours d’intenses discussions, un accord a été enfin trouvé, aux premières heures du samedi 1er septembre dernier, entre le Gouvernement Tshibala, représenté par le Ministre de l’EPSP, celui en charge du Budget ainsi que celui des Finances, d’un côté et, de l’autre, l’intersyndical de l’EPSP. C’est M. Jack Lukuku, porte-parole de l’Intersyndical de l’EPSP qui a annoncé cette nouvelle à la presse.

Au cours de ces négociations, signale-t-on, tous les points qui menaçaient la reprise effective de la rentrée des classes pour ce premier lundi du mois de septembre ont été, collectivement, balayés.

En effet, lors de la cérémonie de clôture desdites négociations, le Porte-parole de l’Intersyndical des enseignants du secteur de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, EPSP, Jack Lukuku, a dévoilé les dessous de l’entente. Il a assuré que le Gouvernement de la République a accepté, au-delà de 20.000FC récemment accordés, d’ajouter, particulièrement, aux enseignants, dès la paie complémentaire du mois d’août 2017, «10.000FC» et ce, par mois et par enseignant. Concernant la prise en charge des enseignants non payés (NP), le porte-voix de l’intersyndical de l’EPSP a signalé que l’équipe dirigée par Bruno Tshibala a, en même temps, assuré de prendre en charge «5000» enseignants dès la paie complémentaire de ce même mois d’août. Par ricochet, il a indiqué que la prise en charge du reste des instituteurs non-payés sera faite dès le mois de septembre 2017. Quant à la mutuelle de santé des enseignants, Jack Lukuku a indiqué que le Gouvernement a débloqué, à cet effet, la somme de «200.000.000 FC» pour la subvention de la paie complémentaire d’août 2017. De ce fait, ce porte-parole du banc syndical de l’EPSP a appelé tous les enseignants à la vigilance en vue de veiller à la stricte application des mesures arrêtées lors de ces échanges. ‘’Le Gouvernement a accepté qu’au-delà de FC 20.000 accordés à tous les fonctionnaires, d’accorder 10.000 FC particulièrement aux enseignants. Le Gouvernement de la République a aussi a accepté la prise en charge de 5000 enseignants dès la paie complémentaire du mois d’août. Quant au reste des NP, leur prise en charge est tributaire de l’identification qui sera faite dès le mois de septembre 2017. De la mutuelle de santé des enseignants, le Gouvernement a débloqué les 200.000.000 FC pour la subvention de la paie complémentaire d’août 2017. Les négociations étant permanentes, l’intersyndicale demande aux camarades enseignants de reprendre les cours ce 4 septembre 2017 à 7h30’ et 12h30’ sur toute l’étendue de la République. Que les enseignants soient vigilants pour veiller à la stricte application des résolutions arrêtées lors de ces négociations, résolutions qui leurs seront communiquées par leur syndicat respectif’’, a-t-il dit.

Prenant à son tour la parole pour clore ladite cérémonie ayant abouti aux résolutions sus-énumérées, le Ministre d’Etat en Charge du Budget, Pierre Kangudia s’est félicité du travail, de dure labeur, abattu au cours de ces deux journées d’échanges entre eux, représentants du Gouvernement, et les leaders de l’intersyndical des enseignants. Par ailleurs, il a promis que toute l’équipe gouvernementale, en commençant par le Premier ministre Bruno Tshibala, mettra tout en œuvre afin de respecter ledit modus vivendi ainsi qu’à poursuivre ce partenariat avec tous les syndicats et, en même temps, améliorer les conditions de vie de tous les instructeurs de l’EPSP.

Danny Ngubaa
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top