Liens commerciaux

0


Alain Dilangu Mobutu a pris ses responsabilités en tant qu’homme politique averti pour relancer le Mouvement Populaire de la Révolution. Au cours d’une grande conférence de presse animée par lui à Africana Palace dans la commune de Lingwala, il a annoncé, à la grande satisfaction de tout le monde, la renaissance de ce grand parti fondé dans les années 60 par Joseph-Désiré Mobutu Sese Seko. Il sied donc de souligner que 20 ans après le décès de son initiateur, le MPR, tel un phœnix, renaît de ses cendres sous un sang nouveau et une nouvelle impulsion. Il y a lieu de rappeler également que le MPR avait pour seule ambition de rassembler tout le peuple congolais. «Vingt ans après le départ et le décès du Maréchal MOBUTU, l’observation de la classe et de la vie politique nationale, nous a amené à décider de la renaissance du MPR, ce grand parti politique qui n’a pas de complexes à avoir face aux réalités actuelles du pays », a dit Alain Dilangu Mobutu devant la presse. La détermination de ce dernier a fait en sorte que le feu sacré du MPR, qui s’est éteint en cours de route, est aujourd’hui repris par cette nouvelle génération pour qu’ensemble, jeunes et vieux, hommes et femmes, voient le pays repartir de l’avant et retrouver son unité nationale, son intégrité territoriale et sa place dans le concert des nations.

Profitant de cette occasion, Alain Dilangu Mobutu, en sa qualité de Président National du Parti et membre du collège de fondateurs, a invité tous ceux qui se reconnaissent dans l’idéologie de ce grand parti, à le rejoindre car « le MPR égal servir et non se servir ». Les portes restent donc ouvertes.

«La nouvelle génération que nous incarnons, fondera l’essentiel de sa politique de gestion du pays, sur les acquis du feu Maréchal Mobutu et les valeurs qu’il a léguées au peuple congolais, par le biais du MPR. Et ce, tout en les adaptant aux réalités actuelles. A cette jeunesse congolaise, qui n’a pas connu le MPR et son initiateur, nous promettons de lui faire connaître ce grand visionnaire et son parti, afin qu’elle puisse s’en inspirer dans sa marche, tel que nous le faisons, à partir de ce jour », a-t-il déclaré. Abordant la question relative à l’actualité du pays, le MPR constate avec amertume, la dégradation de la situation générale du pays. Il a de, ce fait, décidé de revenir dans l’arène politique, convaincu d’avoir eu un bilan défendable à même de lui permettre de reconquérir à nouveau le pouvoir par la voie des urnes.

«Parce que nous portons dans nos cœurs, tous les espoirs de changement évidents pour le peuple et cette terre du Congo, que nous aimons profondément, nous avons décidé de porter plus haut, le drapeau aux couleurs de l’avenir, de la paix, de l’unité et du développement. C’est pour cela que le MPR que nous dirigeons, sonne aujourd’hui, le rappel des troupes afin que résonne de nouveau sa voix dans le cœur des congolais pour pouvoir regagner sa place au-devant de la scène politique de la République Démocratique du Congo», a-t-il soutenu. Réunis tous ensemble dans notre diversité, souligne Alain Dilangu Mobutu, nous sommes une véritable force populaire. A la lumière de ce qui précède, il faut dire que le Mouvement Populaire de la Révolution est prêt à travailler pour le Changement, c’est-à-dire à travailler pour que chaque congolais se sente chez lui. Un autre objectif est de faire de la République Démocratique du Congo un pays où tout investisseur étranger sera en sécurité. Ci-dessous, l’intégralité de l’allocution du Président National du Mouvement Populaire de la Révolution, Alain Dilangu Mobutu.

MOUVEMENT POPULAIRE DE LA REVOLUTION MPR

DIRECTOIRE POLITIQUE NATIONAL

LA RENAISSANCE DU M.P.R. AVEC UNE NOUVELLE ECRITURE…

Mots de remerciements

Mesdames et messieurs, distingués invités, mesdames et messieurs de la presse,

Nous sommes ici réunis, ce Samedi 16/09/2017, dans ce beau cadre de l’hôtel Africana Palace à l’occasion de la renaissance du Mouvement Populaire de la Révolution, ‘’M.P.R’’ en sigle ;

Parti fondé, le 20 mai 1967, sous l’impulsion du feu Marechal MOBUTU SESE SEKO KUKU NGBENDU WAZA BANGA.

A cet effet, je vous prie, Mesdames et Messieurs, distingués invités, mesdames et messieurs de la presse, avant toute chose, de vous lever afin d’observer « une minute » de silence en mémoire de ce grand homme.

Mesdames et Messieurs, la direction Politique Nationale du Mouvement Populaire de la Révolution, que nous représentons aujourd’hui devant vous est composé de personnes ci-après,

A ma gauche, se trouve Maitre NGELEKA-CINGUJA, Vice-Président du parti et membre du Collège des Fondateurs.

A ma droite, se trouve le citoyen NTUMBA – MUKEMDI, Secrétaire Général du parti et membre du Collège des Fondateurs.

Et moi-même, le citoyen DILANGU-MOBUTU, Président National du parti et membre du Collège des Fondateurs.

Vous vous poserez certainement la question quant à l’origine du nom MOBUTU que je porte ?

Afin de lever toute équivoque à ce propos, j’ai fait le choix personnel de le prendre en post nom, tel que la loi congolaise l’autorise, afin d’honorer ce grand homme qui a été pour moi « mon papa » et qui a fait de moi l’homme que je suis aujourd’hui !

Mesdames et Messieurs, distingués invités, Mesdames et Messieurs de la Presse, 20 ans après le décès de son initiateur, le MPR, tel un phœnix, renait sous un sang nouveau (et une nouvelle impulsion).

Que dire de ce grand chef africain qui dirigea notre pays, la République Démocratique du Congo (ex- Zaïre) pendant 32 ans… Et que dire encore de ce grand parti, le MPR, qui a été au centre de la gestion politico-économico-socio diplomatique de notre pays?

Pour la petite histoire,

Ce grand Président, visionnaire et nationaliste, MOBUTU SESE SEKO KUKU NGBENDU WAZA BANGA, qui a pris le pouvoir le 24 Novembre 1965, dans un contexte de troubles et de désordres publics connus, entre 1960 et 1965, va créer, le 20 mai 1967, soit deux ans après son accession au pouvoir, le MPR !

Un parti qui avait pour ambition de rassembler tout le peuple congolais en son sein ;

Pour la concrétisation de cette aspiration, il fait alors appel à 3 dignes fils de ce pays, tous dotés d’une intelligence remarquable, afin de l’épauler à la conception et à la rédaction du manifeste du Mouvement Populaire de la Révolution, dit : « Manifeste de la N’sele », le projet de société du parti politique qu’ils venaient de créer.

Nous citons,

– TSHISEKEDI WA MULUMBA,

– BOMBOKO LOKUMBA,

– Et N’SINGA UDJUU.

Cette œuvre, 50 ans après sa rédaction, demeure à ce jour, non critiquée, mais très souvent copiée, sans le dire, par la plupart des formations politiques actuelles du pays.

C’est ici, le lieu de saluer « l’intelligentia » de ces dignes fils du CONGO qui ont légué à la classe politique congolaise et africaine, une œuvre et un support de taille.

Par cette occasion, nous rendons un vibrant hommage à titre posthume aux défunts rédacteurs dudit manifeste,

– le Marechal MOBUTU SESE SEKO,

– le citoyen BOMBOKO LOKUMBA

– le citoyen TSHISEKENDI WA MULUMBA.

Et, nous saluons le dernier survivant de ces quatre pionniers du MPR :

– le citoyen SINGA UDJUU UNGWANKEBI UNTUBE.

Il sied de rappeler qu’à cette époque, dans notre pays, comme partout en Afrique, nous assistions, sous un décor marquant de guerre froide, à l’émergence des partis uniques, animés par un seul leader, dans la majorité des pays africains.

Toujours sous son impulsion, et comme il le fallait, le Maréchal Mobutu, face aux grandes mutations politiques du monde, va engager le pays, le 24 avril 1990, sur le chemin de la Démocratie, après une longue consultation populaire, en mettant fin au règne du parti-Etat.

Contre vents et marées, il va initier le pays au multipartisme et écrira deux jours après son allocution à la Nation, au Secrétaire Permanent du Comité Central du M.P.R., le citoyen UMBA DI LUTETE, lui demandant, d’une part, que son organe puisse donner un avis favorable à l’initiative de la révision de certaines dispositions constitutionnelles;

Et d’autre part, suite à sa décision de quitter la direction du M.P.R., il lui proposa de mettre sur pied un directoire chargé de préparer les structures définitives du Mouvement Populaire de la Révolution, avec l’appui du Secrétariat Permanent du Comité Central du MPR.

C’est alors que le parti va sombrer dans l’inactivité, suite aux luttes de positionnements, et se verra rattraper par les dispositions de la loi en vigueur régissant l’organisation et le fonctionnement des partis politiques.

Ainsi, de cette situation interviendra l’extinction de la flamme du feu sacré du MPR!

Vingt ans après le départ et le décès du Maréchal MOBUTU, l’observation de la classe et de la vie politique nationale, nous a amené à décider de la renaissance du MPR, ce grand parti politique qui n’a pas de complexes à avoir face aux réalités actuelles du pays.

Le feu sacré du MPR, qui s’est éteint en cours de route, est aujourd’hui repris par cette nouvelle génération pour qu’ensemble, jeunes et vieux, hommes et femmes, voient le pays repartir de l’avant et retrouver son unité nationale, son intégrité territoriale et sa place dans le concert des nations.

Pour ce faire, le MPR, ce grand parti, jadis grand rassembleur des congolaises et congolais, prônant l’unité nationale, laisse ses portes ouvertes, et invite tous ceux qui se reconnaissent dans son idéologie, à le rejoindre car « MPR égal servir et non se servir ».

La nouvelle génération que nous incarnons, fondera l’essentiel de sa politique de gestion du pays, sur les acquis du feu Maréchal Mobutu et les valeurs qu’il a léguées au peuple congolais, par le biais du MPR. Et ce, tout en les adaptant aux réalités actuelles.

A cette jeunesse congolaise, qui n’a pas connu le MPR et son initiateur, nous promettons de lui faire connaître ce grand visionnaire et son parti, afin qu’elle puisse s’en inspirer dans sa marche, tel que nous le faisons, à partir de ce jour.

N’ayant pas été présent sur la scène politique du pays au cours de ces 20 dernières années, le MPR a constaté avec grande amertume, la dégradation de la situation générale du pays.

Il a de ce fait, décidé de revenir dans l’arène politique, convaincu d’avoir eu un bilan défendable à même de lui permettre de reconquérir à nouveau le pouvoir par la voie des urnes.

Parce que nous portons dans nos cœurs, tous les espoirs de changement évidents pour le peuple et cette terre du Congo, que nous aimons profondément, nous avons décidé de porter plus haut, le drapeau aux couleurs de l’avenir, de la paix, de l’unité et du développement.

C’est pour cela que le MPR que nous dirigeons, sonne aujourd’hui, le rappel des troupes afin que résonne de nouveau sa voix dans le cœur des congolais pour pouvoir regagner sa place au-devant de la scène politique de la République Démocratique du Congo.

Réunis tous ensemble dans notre diversité, nous sommes une véritable force populaire !

C’est pourquoi, « Ensemble, marchons vers le véritable changement où chaque congolais se sentira chez lui au Congo de nos ancêtres et où tout investisseur étranger sera en sécurité!».

Je vous remercie.

Pour la Direction Politique du M.P.R,

DILANGU MOBUTU

Président National et membre du collège des fondateurs.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top