Liens commerciaux

0
Le Chef d’état-major général de l’armée Congolaise (FARDC), le Général-major Didier Etumba est arrivé ce jeudi 28 septembre 2017 à Uvira (Sud-Kivu) au moment où des violents combats opposent depuis quelques jours l’armée aux miliciens dans le territoire de Fizi et sur des collines surplombant la Cité d’Uvira. Le Général-major Etumba qualifie les affrontements d’Uvira de “Feu de paille” que les forces loyalistes vont éteindre.

“A Uvira ils ont attaqué, c’est un feu de paille, nous allons l’éteindre et nous allons nous organiser comme toujours pour essayer d’en finir définitivement avec ces groupes. Mais il faut que les problèmes soient résolus au niveau de ses origines. On a une tendance de mettre les problèmes sur le dos de ceux qui essayent d’éteindre efficacement ce feu de paille”, a déclaré le Général-major Didier Etumba à la presse à l’aéroport de Goma (Nord-Kivu), où il était en transit Uvira.

Le Chef d’état-major général des FARDC parle d’une “cancérisation de la situation sécuritaire” suite à l’activisme des groupes armés dans plusieurs coins du pays.

“Le problème est assez important, il y a une espèce de cancérisation de la situation sécuritaire dans certains coins de la république, vous essayez d’en finir avec tel groupe, un autre repousse sous forme de métastase cancérisation, nous nous battons assez régulièrement avec efficacité contre ça”, a-t-il ajouté.

Le Général-major Didier Etumba s’inscrit à faux contre ceux qui estiment que l’armée ne lutte pas contre les miliciens.

“On ne voit pas l’intervention des FARDC, on voit l’intervention de qui? Nous avons été battu par quel groupe armé? Nous sommes donc une armée qui a certainement quelques difficultés. Après tout il n’y a pas que les FARDC qui ont des problèmes. A travers le monde, vous constaterez que même les armées les plus nanties, les mieux équipées ne résorbent pas toute suite (les problèmes Ndlr)”, a-t-il expliqué.

Des affrontements ont éclaté la semaine dernière entre l’armée et des miliciens dans le territoire de Fizi. Dimanche dernier, les miliciens ont occupé la localité de Mboko, chef-lieu du secteur de Tanganyika. Dès lors, les forces loyalistes ont lancé des offensives pour déloger les assaillants notamment à Mboko et sur les collines surplombant la Cité d’Uvira.

actualité.cd

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top