Liens commerciaux

0
L’affaire Luyindama revient dans l’actualité du football congolais. Cette fois-ci avec le patron de Sanga Balende lui-même, Alphonse Ngoyi Kasanji, qui a livré des détails prouvant la mauvaise foi de Mazembe de payer à son club les 40% sur le transfert du défenseur central vers le club belge de Standard de Liège.

Se posant comme un dirigeant de club sérieux et respectueux des principes, Ngoyi Kasanji a prêché par un exemple pratique :  » Je prouve la bonne foi et le sérieux de mon club. J’ai transféré le joueur Bukassa vers DCMP, mais je dois verser dans les prochaines heures les 15% au club de Rangers qui détient des droits sur le joueur sur la convention que nous avons signée et le joueur lui-même à déjà perçu ses 10% « .

Un parallélisme sans doute pour démontrer que les corbeaux de Lubumbashi ont manqué à leurs obligations envers Sanga Balende et  » même vis-à-vis du joueur Luyindama «  qui réclame encore à ce jour son pourcentage. Le club de Mbuji-Mayi a attendu depuis le paiement promis par le manager de Mazembe au 30 septembre et même la réaction de Mazembe aux instructions de la FECOFA sur ce dossier.

Outre le dossier Luyindama, il y a le solde de 80.000$ que Mazembe doit verser sur le dossier du transfert du milieu Badibake. Sanga Balende  » qui ne connaît pas de crise financière «  réclame juste de rentrer dans ses droits dans un dossier que son président qualifie  » d’abus de confiance « .

Dickson Yala
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top