Liens commerciaux

0

Le Vice-premier Ministre, Ministre des Affaires Etrangères, Léonard She Okitundu, est loin de se tirer d’affaire. Hier, lundi 9 octobre 2017, aux alentours de midi, comme il l’avait promis, le Député national Juvénal Munobo Mubi a introduit une motion de défiance contre sa personne à la Chambre basse du parlement. Cela fait suite à l’insatisfaction des réponses de ce dernier à la suite de sa précédente initiative, une question orale avec débat, toujours autour de la problématique de l’invalidation des passeports semi-biométriques en faveur du tout nouveau qui, lui, est biométrique. Avec conviction, She Okitundu, s’alignant derrière l’option annoncée par son Vice, Aggée Aje Matembo, le 15 septembre dernier, malgré les préoccupations de plusieurs Elus, avait choisi de maintenir cette décision. Mais, jusqu’où ira Juvénal Munobo Mubi dans l’affaire passeports biométriques ? La réponse vient d’être trouvée. Comme annoncé, à la tribune de l’Assemblée Nationale et après avoir murement réfléchi, Munobo Mubi Juvénal continue sa bataille contre la mesure portant invalidation des passeports semi-biométriques. Ça y est, la nouvelle est tombée. Juvénal Munobo Mubi a introduit officiellement depuis hier, lundi 9 octobre, ladite motion de défiance promise au bureau de l’Assemblée Nationale après avoir récolté les signatures de ses collègues contre Léonard She Okitundu. « Je confirme, j’ai introduit la motion de défiance, mes chers collègues ont signé et nous attendons que la séance soit programmée d’autant plus que l’invalidation du passeport semi-biométrique en cours de validité est une mesure injuste, inconstitutionnelle et impopulaire pour le peuple congolais», dit Juvénal Munobo Mubi à la perche des journalistes de La Prospérité. Comme promis, l’affaire est loin d’être finie puisqu’elle vient de prendre une nouvelle tournure, après la question orale avec débat initiée par ce Député National contre le VPM chargé des Affaires Etrangères, la nouvelle procédure vient donc d’être entamée. Cette fois-ci, la tête de She Okitundu est bel est bien en danger parce qu’il est question d’une motion de censure. Alors que la motion est déposée, Alex Dende alias Lexus légal, Rigaud Gomba et Ados Ndombasi, en synergie avec la jeunesse congolaise, promettent de soutenir Juvénal Munobo jusqu’à la fin de ladite affaire, qui constitue un combat pour la liberté.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top