Liens commerciaux

0

Très attendu à Kinshasa, Zuma est arrivé samedi et puis, il est reparti, hier, dimanche 15 octobre 2017. Derrière lui, il a laissé, certes, une bénédiction, quant au processus électoral, tel qu’il sera organisé à l’issue de l’évaluation dont les travaux ont débuté, samedi dernier, au Palais du Peuple. Un tel soutien avéré n’engage pas que la République Sud-Africaine, son pays. Mais bien, la SADC dont il est le Président en exercice.

Ainsi, doit-on considérer que la SADC et l’Union Africaine, du duo Moussa Faki et Alpha Condé, telles, deux sœurs siamoises, sont collées au processus électoral, dans son format actuel, très contesté, du reste, par l’aile dure du Rassemblement des Forces Politiques et Sociales Acquises au Changement, depuis son bastion de Limete.

Et, pourtant, l’Onu voit les choses autrement. Antonio Guterres, le Secrétaire Général, dans un récent rapport au Conseil de sécurité, développait une vue claire de ce qu’il pense encore du mandat de la Monusco en RD. Congo.

Là où le Président Kabila, arrivé fin mandat, le 20 décembre 2016 et dont la rallonge de douze mois, obtenue au Centre Interdiocésain, à la signature de l’Accord de la Saint Sylvestre, va, très bientôt, s’effriter, en appelle au redimensionnement progressif jusqu’au retrait total de la Monusco, Antonio, lui, inverse les tendances. En lieu et place du retrait, il recommande, par contre, de stopper avec les coupes budgétaires au niveau du fonctionnement de la Monusco et, même, à la limite, il propose au Conseil de sécurité d’envisager la possibilité de maintenir la taille actuelle de la Monusco et de revoir, éventuellement, à la hausse, si la situation l’exigeait, le nombre de casques bleus, au regard de défis sécuritaires et logistiques qu’impose la réalisation du processus électoral en RD. Congo et le risque d’embrasement à l’horizon fin décembre 2017.

A tout prendre, entre la SADC et l’UA, d’un côté, et l’Onu, l’Union Européenne, les USA, la France, la Belgique et le Royaume Uni, d’un autre, le langage n’est pas le même sur la suite des événements en RD. Congo.

Tout récemment, il a été fait état d’une réunion sur l’après-Kabila, que l’on aurait tenue à la Haye, aux Pays-Bas. Avec les USA en tête, le bloc occidental se durcit de plus en plus contre le régime de Kinshasa. Alors qu’à l’opposé, la carte régionale, la seule qui, en vertu du principe de subsidiarité, tente de retarder la machination internationale pour en venir à bout de ce régime, est tenue, aujourd’hui, par la SADC et l’Union Africaine.

Donc, le 31 décembre 2017, c’en aura fini avec le fétichisme de date. Du coup, même si l’Opposition appelle à la résistance, on entrera dans la navigation à vue, au gré des évaluations successives de la CENI, du CNSA et du Gouvernement.

Il faudra, peut-être, attendre la fin de l’enrôlement au Grand Kasaï et des congolais de l’étranger, pour prendre en compte le vote des lois essentielles dont la loi portant répartition des sièges et la révision de la loi électorale, le volet de financement des élections et de la commande, fabrication, livraison et du déploiement des kits, pour espérer, au plus tôt, en avril 2019, la tenue de la présidentielle jumelée aux législatives nationales et provinciales.

Et, les résultats ? Là aussi, c’est un autre tendon d’Achilles. Car, en effet, le dépouillement, la compilation et la publication des résultats provisoires et définitifs sont, elles aussi, des étapes à franchir, pour déboucher sur l’alternance démocratique. Quelques mois supplémentaires pourraient encore s’égrener jusqu’à fin décembre 2019. Mais, à quand alors, interviendra l’installation effective d’un successeur de Kabila élu ? C’est, apparemment, une question pour un champion. La CENI qui, certainement, a une idée, la garde encore dans ses pupitres. Quand est-ce qu’elle publiera le calendrier électoral ? Nangaa, avant de fixer les esprits, n’aurait besoin que de 504 jours, après la fin de l’enrôlement qui se terminerait vers fin décembre 2017 ou, vraisemblablement, en janvier 2018. La pâte est bien là, pour un nouveau glissement dans le glissement.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top