Liens commerciaux

0

La population de Kisantu, dans la province du Kongo Central, a offert un triomphe au leader de la Dynamique pour la Démocratie au Congo (DDC), Jean-Marie Ingele Ifoto, hier dimanche 22 octobre. Ce dernier était accompagné de son vice-président, Me Lumeya Dhu Maleghi.

Le cortège des dirigeants de la DDC était escorté par des militants du parti en extase, dès l’entrée de la place Kapo Bleu à la paroisse catholique 7 couleurs au quartier Mobutu. Sur place, la salle devant accueillir la manif a refusé du monde. Elle était prise d’assaut aux premières heures de la matinée par les femmes des associations paysannes qui ont décidé d’adhérer à la DDC.
Richard Makengo, président du Regroupement des associations paysannes des mamans pour le développement Intégral (RAPMADI), explique que le projet de société du parti cher à Ingele a convaincu les membres de cette plateforme à adhérer en masse à cette formation politique. Makengo confie même que sa structure se battra pour faire gagner à la DDC des sièges dans les institutions du pays, notamment à l’Assemblée nationale, au Sénat et à l’Assemblée provinciale.

MARIAGE DESORMAIS SCELLE AVEC LA POPULATION DE KISANTU
Quand le président de la Dynamique pour la Démocratie au Congo prend la parole, la salle s’électrise... Ingele Ifoto dit toute sa reconnaissance aux membres de regroupement paysan pour leur adhésion massive à la DDC. L’homme est marqué par cette mobilisation des habitants de Kisantu. « J’ai entendu, j’ai vu et désormais le mariage est scellé », s’est-il exprimé.
Sans langue de bois, Jean-Marie Ingele a confié à son auditoire que son parti cherche à conquérir le pouvoir pour transformer la vie de ses concitoyens. Et cela commence par l’amélioration du social des Rd Congolais. Dans son projet, l’agriculture occupe une place de choix car le Congolais doit manger à sa faim. Cette vision de la DDC rencontre les attentes de RAPMADI.
A Kisantu, Ingele n’a pas éludé le sujet sur la tenue des élections. Le leader de la DDC a expliqué le difficile contexte politique du pays qui a compliqué la tenue effective des scrutins. Il rassure que l’Accord de la Saint Sylvestre a consacré le partage de pouvoirs pour conduire le pays aux élections. « Contrairement aux mauvaises langues, le gouvernement est déterminé à organiser les élections », indique-t-il.
Selon Ingele, le retard pour la tenue des élections est dû à l’insécurité à l’Est du pays et à l’espace kasaïen. Pas seulement. Cette situation est également liée aux querelles stériles entre politiciens rd congolais. Pour organiser les élections, il faut la paix et la stabilité. Et le président de la DDC d’assurer que les élections auront forcément lieu dans ce pays et son parti sera bien sur les lignes de départ.
Ingele a remis, à titre symbolique, les insignes du parti, notamment drapeaux, écharpes et statuts au président de RAPMADI, Richard Makengo, désigné officiellement président provincial de la DDC au Kongo Central.
C’est sous les regards intéressés des militants, que les deux hommes ont signé le protocole d’Accord liant les deux parties, scellant à l’occasion le mariage officiel entre la DDC et le RAPMADI.
Dans ce document, il est clairement signifié que le RAPMDI adhère à travers ses membres à la Dynamique pour la Démocratie au Congo dans le respect des statuts et son règlement intérieur. La plateforme apporte son appui dans la mobilisation et la sensibilisation de ses membres aux actions politiques, culturelles et sociales et surtout l’implantation du parti au Kongo Central. Le RAPMADI s’engage aussi à respecter les objectifs, les idéaux et le projet de société de la DDC.
De son côté, la DDC s’est engagée à apporter son appui matériel, technique, financier, logistique (Intrants agricoles, semences..) au RAPMADI pour la réalisation de ses objectifs. Le parti s’engage légalement à mener des actions de lobbying auprès des organismes nationaux et internationaux pour la promotion des projets de développement de RAPMADI.
A l’occasion, le président Ingele Ifoto a remis un premier lot important de semences et des matériels aratoires. Il a annoncé l’arrivée prochaine d’un autre lot. La vice-présidente, Véronique Kiambu, a salué le geste posé par le président de la DDC. Déjà, des sensibilisateurs de RAPMADI vont se déployer partout au Kongo Central pour véhiculer le projet de société de la Dynamique pour la Démocratie au Congo. Depuis un temps, le regroupement s’est tourné vers l’agriculture mécanisée. Et la DDC s’est portée garante d’aider les mamans paysannes à réussir leur projet.
Au nom de leur président, Richard Mekengo Mbaki, les membres du regroupement des associations paysannes des mamans pour le développement intégral ont réitéré leur soutien au leadership du parti. Ils ont, rameaux à la main, exprimé leur joie immense d’adhérer à la DDC. Un bon coup de pioche politique d’Ingele Ifoto qui confirme l’encrage de ce parti membre du Rassemblement Kasavubu au Kongo Central. A l’approche des élections, la DDC est déterminée à ratisser large. Et le message de sensibilisation électorale sera relayé partout au Kongo Central à travers les différents points focaux. Après Kinshasa et le Kongo Central, les mêmes activités d’adhésion seront organisées dans d’autres provinces du pays.
A Kisantu, des banderoles floquées de messages en l’honneur de la DDC étaient visibles dans les principales rues de la ville. « l’Asbl/ RAPMADI souscrit aux idéaux de la DDC, à son projet de société et dit oui au partenariat avec la DDC ». Ou soit « la DDC Kisantu souhaite la bienvenue au Kongo Central de leurs excellences Ingele Ifoto, ministre de l’Énergie et Lumeya-Dhu-Maleghi, ministre des Affaires Foncières ».
Comme à l’arrivée, les militants ont raccompagné, au rythme de pas de danse et au son de vuvuzela, le duo Ingele-Lumeya jusqu’à la sortie de la ville. Les deux personnalités sont rentrées à Kinshasa comblées de joie.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top