Liens commerciaux

0


L’opposition congolaise reste intransigeante. Pas d’élections, pas non de continuité pour le régime de Kabila. « Le départ de monsieur Kabila au plus tard le 31 décembre 2017 est le seul objectif qui compte, tous les congolais doivent l’intérioriser et s’y préparer » a fait savoir Martin Fayulu dans son tweet.

L’impossibilité de la tenue des élections en 2017 annoncée par le président de la CENI est ce qui fait multiplier les déclarations au sein de la classe politique congolaise. La communauté internationale a quant à elle exprimé ses regrets. Toutefois, la Monusco croit à la publication d’un calendrier global.

Par CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top