Liens commerciaux

0




Des sources proches de l’UDPS ont confirmé hier tard dans la soirée à Forum des As le meeting de l’aile Limete du Rassemblement prévu ce lundi 23 octobre à Lubumbashi. Cette manifestation pour laquelle le président de cette plateforme, Félix-Antoine Tshisekedi, est attendu aujourd’hui même dans la capitale du Haut Katanga s’annonce très tendue.

Sur place, le président provincial du RASSOP/ Katanga, l’inusable Gabriel Kyungu wa Kumwanza, a fini de mobiliser les militants pour prendre part à un meeting d’ores et déjà interdit par les autorités provinciales. Dans un communiqué officiel, daté du 19 octobre, dont une copie a atterri par bon vent à Forum des As, rappelle qu’"aucune manifestation à caractère public ne peut être organisée sans l’autorisation écrite de l’autorité urbaine introduite avec accusé de réception 7 jours avant." Le document précise qu’il s’agit "caravane motorisée, accueil avec caravane, meeting, marche, procession, rassemblements populaires, les attroupements, convention religieuse, veillée de prière et autres.". L’autorité urbaine a instruit les bourgmestres des communes ainsi que les commandants de la police de veiller à la stricte application de ces mesures.
L’atmosphère est déjà bien tendue. Outre cette polémique entre cette plateforme de l’opposition et l’exécutif urbain au sujet de l’autorisation des manifestations publiques, hier dimanche 22 octobre, les dirigeants provinciaux du Rassemblement ont déploré plusieurs arrestations dans les rangs de leurs partisans à Lubumbashi.
Une brèche dans laquelle s’est engouffré Félix Tshisekedi. Sur son compte twitter, le leader de l’aile Limete du Rassemblement est revenu sur l’admission de la RDC au Conseil des droits de l’homme de l’ONU. " Pourquoi obtenir un siège au Conseil des droits de l’homme de l’ONU si c’est pour continuer à les violer ? ", a-t-il lancé.
Si tout le monde observe à la fois le texte et le fair play démocratique, les partisans de Félix Tshisekedi peuvent accueillir leur leader sans que cela empêche les autres Congolais non concernés par ce meeting de vaquer calmement à leurs occupations.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top