Liens commerciaux

0

La Fédération Internationale de Football Association (Fifa) a sanctionné huit pays africains après les matches de la 3ème et de la 4ème journée des Eliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018 Zone Afrique. Dans le collimateur, figure la RDC sommée de payer 20.000 francs suisses, l’équivalent de 20.000 dollars américains, dans un délai de 30 jours. Les sanctions infligées aux huit pays africains font suite aux mauvais comportements affichés, en l’occurrence les projectiles lancés par les supporters à l’issue du match RDC-Tunisie au stade des Martyrs de la Pentecôte, qui s’est terminée sur le score de 2-2. La Commission de Discipline de la Fifa a tapé du poing sur la table. Pour mauvaise conduite des supporters qui ont rempli le stade des Martyrs de Kinshasa le dimanche 5 septembre, le pays des Léopards n’est pas épargné par la sanction. Ceux-ci ont utilisé des pétards et des fumigènes quand les poulains de Florent Ibenge menaient par le score de 2-0, et ont aussi lancé des projectiles à l’endroit des officiels du match et sur certains joueurs tunisiens après la rencontre. LES AUTRES PAYS SANCTIONNÉS Le Gabon s’est vu infliger une amende pour avoir aligné un joueur non qualifié. Il aurait été suspendu lors de la défaite à domicile face à la Côte d’Ivoire le 2 septembre. Le pays devra payer une amende de 6200 dollars américains. Le Nigéria doit s’acquitter de la somme de 30.000 dollars américains à cause de ses supporters qui ont envahi la pelouse après sa victoire (4-0) face au Cameroun le 1er septembre. Le Mali payera 15.000 dollars américains. Ses supporters ayant jeté des projectiles lors de la rencontre face au Maroc. La Zambie devra, elle, payer une amende de 7000 dollars américains suite au mauvais comportement affiché par ses supporters lors du match disputé en Algérie. Le Maroc devrait débourser 3000 dollars américains. Son public a sifflé l’hymne national du Mali avant le match qui a eu lieu à Rabat. Le Burkina Faso et le Sénégal ont écopé des avertissements pour les retards avec lesquels leurs matches du 02 et 05 septembre avaient démarré. L’international sud-africain Erick Mulomowandau Mathoho a vu sa suspension d’un match passée à deux. Il doit s’acquitter également d’une amende de 5000 dollars américains, suite à son carton rouge écopé face au Cap-Vert.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top