Liens commerciaux

0

Médard Lwango Msafiri et Useni Ndixy, journalistes à Radio Baraka, station communautaire émettant à Fizi, territoire situé à plus de 200 Km de Bukavu, (Sud-Kivu) ont été libéré l’après-midi de ce mardi 2 octobre après sept heures de détention au bureau des renseignements militaires au centre de Baraka, annonce, l’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (OLPA), « Ils ont été entendus sur procès-verbal par deux officiers militaires qui les reprochaient d’avoir diffusé de fausses informations qui démobilisent les éléments des Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) engagés dans les combats contre des miliciens Maï Maï dirigés par M. Yakutumba. Il a été demandé aux journalistes de se présenter le 3 octobre 2017 à 6 heures au bureau de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR/Baraka) où leur dossier a été transféré », précise OLPA. Selon plusieurs témoignages, ils ont été interpellés par l’armée alors que Médard Lwango Msafiri présentait le journal parlé le 2 octobre 2017. « Au cours de ce journal, la radio Baraka avair diffusé les déclarations de M. Douma Kiratwa, chef de groupement de Balala Nord démentant une rumeur sur la présence de la milice Ngimino dans la localité de Lusenda pour appuyer les forces loyalistes dans les combats contre des miliciens Maï Maï dirigés par Yakutumba », rapporte OLPA.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top