Liens commerciaux

0


Des étudiants ont manifesté, ce mercredi matin, au campus de l’Université de Kinshasa (UNIKIN). Selon les premières informations, tout serait parti d’une rumeur.




« Des gens mal intentionnés ont distillé une rumeur disant qu’un étudiant serait tué au niveau du Home 30. Il faut ajouter à cela la panne d’électricité qu’on a connue. Mais, depuis hier, le courant électrique s’est rétabli. Un groupe d’étudiants a manifesté, mais il n’y a pas eu de casse. La police est intervenue au niveau de l’Intendance et le calme revient peu à peu », a dit à ACTUALITE.CD, Célestin Musau, secrétaire général académique de l’Unikin.




Une version qui a été également relatée par Fabrice Bokembe, président de la coordination estudiantine de l’Université. Deux jours plus tôt, des messages ont circulé sur les réseaux sociaux appelant les étudiants au soulèvement et réclamant le départ de l’actuel président de la République, au 31 décembre 2017.




La précédente manifestation à l’UNIKIN s’était déroulée en juillet dernier, provoquant notamment le report des examens.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top