Liens commerciaux

0

Les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont intensifié les opérations militaires destinées à neutraliser de manière définitive les terroristes de l’ADF qui ont repris des attaques contre de paisibles populations sur l’axe Mbau-Kamango, dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu, indique un communiqué de l’Etat-Major Général remis lundi à l’ACP. "A l’heure qu’il est, nos forces qui opèrent de manière professionnelle, continuent des opérations musclées afin de neutraliser l’ennemi", rapporte le communiqué signé par le commandant de Service d’information et de communication des forces armées (SCIFA) et porte-parole des FARDC, le général de brigade Léon-Richard Kasonga. Selon le communiqué, l’Etat-Major Général des FARDC demande à la population de BENI et ses environs, ainsi qu’à tout autre partenaire de continuer à faire confiance aux FARDC et à dénoncer tout mouvement suspect pour permettre aux forces loyalistes de mieux protéger tout le monde contre ces rebelles ougandais qualifiés de terroristes aussi bien par l’ONU que par l’Union Africaine. SECURISER LA POPULATION "Plus que jamais déterminées à sécuriser notre peuple et défendre l’intégrité territoriale, les FARDC ont mis en échec la tentative infructueuse des terroristes de l’ADF de troubler gravement l’ordre public et la paix dans cette partie de la République", souligne le communiqué. L’Etat-Major Général des FARDC, qui compatit au malheur qui a frappé les compatriotes du territoire de Beni, rappelle à l’opinion que dans le cadre des opérations SUKOLA I, les forces loyalistes s’attèlent à la protection de la population dans le territoire de Beni et sur l’ensemble de l’Est du pays. Dans la conduite de ces opérations, les FARDC respectent les droits de l’homme, le droit international humanitaire et les règles d’engagement, précise le communiqué.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top