Liens commerciaux

0

Trois personnes ont été tuées ce vendredi 29 septembre à Mwene Ditu, dans la province de la Lomami. Alors que la population locale croyait au retour des hostilités, les témoins contactés par ACTUALITE.CD rapportent plutôt un fait de société impliquant deux militaires.

Tout est parti du divorce d’un militaire d’avec son épouse. Le militaire était arrivé à Mwene Ditu dans le cadre du déploiement pour combattre les miliciens Kamuina Nsapu. Après leur séparation, la femme avait développé une autre relation avec un autre militaire qui avait débouché sur le dépôt de la dot ce vendredi. Le drame est arrivé au moment où l’ex-mari a débarqué sur le lieu de la cérémonie du mariage coutumier. L’altercation entre les deux militaires a rapidement viré à un échange de tirs provoquant la mort de trois personnes. Quatre autres personnes, toutes de la famille de la femme, ont été blessées et admises dans un centre hospitalier de la place, rapportent les témoins.

La femme et son ex-mari sont en fuite et son rival aux arrêts. Les victimes ont été inhumées ce samedi.

Lomami a été également frappé par la violence provoquée par les affrontements entre les forces de l’ordre et de sécurité et les miliciens.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top