Liens commerciaux

0
Valentin Mubake, a lors d’une matinée politique samedi à Kinshasa, demandé au Président Kabila de quitter le pouvoir avant que le pire n’arrive.
« Kabila ne peut pas organiser les élections tant qu’il ne sera pas candidat à ces élections-là, Kabila doit sauver sa peau, plus les jours passent plus il lui sera difficile de sauver cette peau- là. Kabila doit compter sur moi pour sauver sa peau », a déclaré l’ancien conseiller politique d’Étienne Tshisekedi.
Il estime également qu’il n’est possible d’envisager une transition sans Kabila.
« On ne peut pas envisager une transition sans Kabila tant qu’on ne s’est pas encore débarrassé de celui-ci, il faut commencer par se débarrasser de Kabila », a-t-il dit.
Mubake s’insurge cependant contre les appels de certains membres de la Communauté Internationale à un troisième dialogue.
Selon lui, envisager un autre round des discussions avec Kabila, c’est chercher à sauver ce régime.
« Il n’y a plus encore de temps pour sauver ce régime, prenons-nous en charge pour mettre fin à ce régime, ceux que cherchent un troisième dialogue sont complices de Kabila, la communauté internationale veut se servir de nous pour faire traverser Kabila la ligne rouge du 31 décembre 2017 », a-t-il martelé.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top