Liens commerciaux

0

Dans une lettre adressée au Ministre de la Défense nationale, réceptionnée par son cabinet le 13 octobre 2017, l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) sollicite son implication personnelle pour obtenir la restitution immédiate et inconditionnelle du matériel de la Radio Moto Butembo-Beni emporté par un groupe éléments des Forces armées de la République du Congo, le 7 octobre 2017. OLPA exige également une enquête pour identifier les auteurs de ces actes, et de les déferrer devant les juridictions compétentes. Ci-dessous l’intégralité de la lettre Kinshasa, le 13 octobre 2017 N/Réf : 072/JAKM10/17 Transmis copie pour information : -A son Excellence Monsieur le Président de la République démocratique du Congo -A son Excellence Monsieur le Premier Ministre -A Monsieur le Gouverneur de la province du Nord-Kivu Tous à Kinshasa-Gombe et à Goma A Son Excellence Monsieur le Ministre de la Défense nationale à Kinshasa/Mont-Ngaliema Excellence, Objet : restitution du matériel de Radio Moto Butembo-Beni Le Comité exécutif de l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse basée à Kinshasa, vient par la présente auprès de votre haute personnalité, protester vigoureusement contre la mise à sac de la station relai de Radio Moto Butembo-Beni (RMBB), radio confessionnelle émettant à Butembo, à plus de 300 kms au nord de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC). La station relai de RMBB située sur la colline de Kaviniro, dans la localité de Masereka, à 32 kms de Butembo, été prise d’assaut le 7 octobre 2017 par un groupe d’éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC). Ces militaires ont réussi à faire leur entrée dans les installations de la station après avoir proféré des menaces à la sentinelle. Ils ont alors emporté le matériel trouvé sur le lieu (un émetteur, un récepteur, un mixeur, un régulateur, un convertisseur, deux panneaux solaires, un computer control et deux batteries), réduisant la station au silence et privant toute la population du sud de Butembo de l’information. Il y a lieu de rappeler que des miliciens Maï Maï ont tenté de prendre position autour de la radio il y a quelques jours. Eu égard à ce qui précède, OLPA condamne vigoureusement la mise à sac de la station relai de RMBB. Cet acte constitue une entrave à la libre circulation de l’information garantie par la législation nationale et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme. Par conséquent, OLPA vous prie de bien vouloir instruire le Commandement opérationnel Sukola de diligenter une enquête sérieuse afin d’élucider les circonstances de ce pillage, et d’en identifier les auteurs qui doivent répondre de leurs actes conformément aux dispositions du Code pénal militaire. OLPA vous prie également de faire de votre mieux pour que tout le matériel emporté soit restitué dans un délai relativement court, afin de permettre aux auditeurs de RMBB d’accéder de nouveau à l’information. Dans l’espoir d’une suite favorable, le Comité exécutif de l’OLPA vous prie, Excellence, d’agréer ses sentiments patriotiques. Ce dont les membres de l’Observatoire de la Liberté de la presse en Afrique (OLPA) vous remercient vivement. Pour le Comité exécutif Joseph-Alain KABONGO Secrétaire exécutif
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top