Liens commerciaux

0

Arrêtée le 18 octobre dernier, Marie-Joëlle Esimbo, militante du mouvement citoyen Ecchaa, été libérée le lundi 23 octobre 2017 dans la soirée.

“Elle est libre depuis hier soir. Elle était à l’ANR. Nous dénonçons la torture morale qu’elle et sa famille ont subi. C’était pour la décourager dans son combat pour l’alternance”, a dit ce mardi 24 octobre à ACTUALITE.CD Georges Kapiamba, coordonnateur de l’Association congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ), confirmant également la libération d’autres militants arrêtés devant l’ambassade des Etats-Unis à Kinshasa.

Marie-Joëlle Esimbo a participé le 18 octobre dernier aux manifestations à l’Unikin contre notamment le délai de 504 jours, annoncé par le président de la Ceni pour organiser les élections. Plusieurs voix, notamment celle du président du CNSA, Joseph Olenghankoy, s’étaient levées pour appeler à sa libération.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top