Liens commerciaux

0


C’est un coup de tonnerre pour le gouvernement dirigé par Bruno Tshibala. L’UNC quitte le bateau. C’est au terme d’un échange convoqué dans l’extrême urgence ce lundi regroupant les cadres du parti cher à Vital Kamerhe que l’otion a été levée.

En effet, la dégradation de la situation politique de l’heure est ce qui sous-tend la présente décision. « Vu le retard et la certitude de la non organisation des élections au 31 décembre 2017 et compte tenu du fait que la CENI n’a toujours pas publié un calendrier conforme à l’accord de la saint sylvestre », explique l’ancien president de l’assemblée, qui signe en personne le communiqué.

Dans le gouvernement Tshibala , l’UNC occupait un seul ministère. Celui du budget. Signataire de tous les deux accords (UA et CENCO), le parti rouge-blanc n’est pas satisfait de la manière dont les résolutions du dernier accord tarde d’être mis en application. Et le fait savoir en tapant fortement du poing sur la table.

Par CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top